animateurs
Formation

Pénurie d’animateurs : une aide de 200 euros pour passer le Bafa

La France manque d’animateurs. Pour remédier à cela, le gouvernement a annoncé le versement d’une aide de 200 euros aux jeunes qui passeront le brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (Bafa).

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 27 octobre 2021

Auteur : Camille Verdi

Une aide comme un encouragement. Le gouvernement a annoncé son intention de verser une aide de 200 euros à 20 000 jeunes en 2022, rapporte Ouest France. Le coup de pouce visera ceux qui se formeront aux métiers de l’animation. La France manque de main-d’œuvre dans ce domaine, a annoncé lundi 25 octobre le secrétariat d’État de la Jeunesse et l’Engagement. Et d’ajouter que l’aide sera financée grâce au fonds de soutien aux colonies de vacances, qui font appel à de nombreux animateurs.

Exceptionnelle, l’aide sera versée sous condition de ressources aux jeunes désireux de passer le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa) et le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD), afin de travailler dans les centres de loisirs ou les colonies de vacances. Si le coût de la formation coûte entre 800 et 900 euros, d’autres aides existent. Elles sont allouées par des collectivités et la Caisse d’allocations familiales (Caf), rappelle le quotidien.

Une réunion pour discuter d’autres évolutions

Pour motiver les jeunes, la secrétaire d’État Sarah El Haïry a précisé à La Croix qu’elle réunirait les représentants des collectivités territoriales et les associations employeuses au cours du mois de novembre. Elle souhaite discuter avec eux des rémunérations et du temps partiel subi par certains animateurs. La rencontre permettra également de soulever la question de l’abaissement de l’âge d’accès au Bafa de 17 à 16 ans.

Selon Sarah El Haïry, “il y a de moins en moins de titulaires du Bafa. En 2011, ce brevet était attribué à 53 000 personnes. En 2019, ce chiffre est tombé à 43 000. Et la crise du Covid est venue compliquer les choses, en empêchant la tenue de nombreuses sessions de formation”.

Dans la même rubrique...

Au sein d’une résidence, un cours de diététique organisé dans les cuisines partagées

Une quinzaine de femmes ont pu écouter les conseils, courant novembre 2021, de Florence Foucaut, diététicienne-nutritionniste.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Quelle est la valeur de ce que nous achetons ?

Dans une économie qui a perdu toute boussole, on ne sait plus très bien ce que l’on achète, pourquoi on l’achète, et à quoi tout cela sert. A quoi attribuons-nous de la valeur ? s'interroge le sociologue Frédéric de Coninck.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance

Samuel Paty, “un serviteur de la République”

Le Premier ministre Jean Castex a rendu hommage au professeur assassiné le 16 octobre 2020, à Conflans-Sainte-Honorine, pour avoir montré des caricatures de Mahomet, lors d’un cours sur la liberté d’expression.

Un contenu proposé par Réforme

En pleine crise catholique, comprendre le secret de la confession

Monseigneur de Moulins-Beaufort, au cœur de la crise qui secoue l’Église, a affirmé que le secret absolu de la confession était au-dessus des lois de la République.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest