Enseignants
Éducation

Pourquoi les enseignants ont-ils une journée mondiale ?

Le 5 octobre coïncide avec la Journée mondiale des enseignants. Cette année, l’Unesco a mis l’accent sur le rôle joué par les enseignants dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Un enjeu mondial, qui concerne la France au premier plan.

Un contenu proposé par Le blog de Camille Verdi

Publié le 6 octobre 2021

Auteur : Camille Verdi

La crise du Covid-19 a bouleversé l’éducation, rendant encore plus important le rôle joué par les 71 millions d’enseignants du monde entier. Alors, cette année, la journée mondiale qui leur est dédiée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et ses partenaires ont mis l’accent sur le rôle des professeurs dans la relance de l’enseignement. “Nous rendons aujourd’hui hommage au dévouement et au courage exceptionnel des enseignants, ainsi qu’à leur capacité d’adaptation et d’innovation dans des conditions très difficiles et très incertaines”, a précisé un communiqué publié le mardi 5 octobre.

“Indispensables à l’accélération des progrès visant à faire bénéficier chaque apprenant d’une éducation inclusive, équitable et de qualité, quelles que soient les circonstances”, les enseignants bénéficient d’une journée mondiale depuis 1994. Pour l’Unesco et ses partenaires, les gouvernements ne fournissent pas tous les efforts essentiels pour assurer le bien-être, la formation, le développement professionnel et de bonnes conditions de travail aux enseignants.

Des enseignants pas assez formés

Le communiqué pointe notamment le fait qu’en 2020, seuls 40% des pays ont formé les trois-quarts de leurs enseignants, ou davantage, aux méthodes d’enseignement à distance et à l’usage efficace des nouvelles technologies. Et à peine six pays sur dix ont fourni aux enseignants un perfectionnement professionnel pour qu’ils puissent apporter un soutien psychologique et émotionnel.

Du côté de la France, le salaire fait partie des points noirs régulièrement mis en avant par les enseignants. Selon une étude publiée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en août dernier, leur niveau est parmi l’un des plus bas en Europe. Quant aux professeurs en début de carrière, ils sont les moins bien payés parmi la quinzaine de pays d’Europe de l’Ouest et du Nord. Bonne nouvelle, les choses devraient évoluer. Le Grenelle de l’éducation, qui s’est clos en mai dernier, prévoit douze engagements dont une enveloppe de 700 millions d’euros pour revaloriser les salaires. Une prime d’attractivité a également été mise en place pour les personnels enseignants et d’éducation.

Dans la même rubrique...

Mon islam, ma liberté : un plaidoyer contre le fondamentalisme

La théologienne protestante Marion Muller-Colard est allée à la rencontre de Kahina Bahloul, islamologue franco-algérienne qui plaide pour un islam éclairé et réformiste.

Un contenu proposé par Campus protestant

« Tralala », une comédie musicale dépareillée

Les chansons sont composées par plusieurs artistes, et non des moindres (Philippe Katerine, Jeanne Cherhal, Dominique A, etc.)

Un contenu proposé par Les blogs de Vincent Miéville

L’efficacité de la vaccination confirmée par deux rapports

« Les personnes vaccinées de 50 ans et plus ont neuf fois moins de risque d’être hospitalisées ou de mourir du Covid-19 que les non-vaccinées », résument les auteurs de deux rapports scientifiques publiés lundi 11 octobre.

Un contenu proposé par Une plume et des gens

Pour un usage informatique responsable

De l’extraction de matériaux rares à la consommation électrique des data centers, « le numérique ne peut pas être écoresponsable mais seulement un peu moins pire », prévient Bela Lotta Hiffler, directrice de la Maison de l'informatique responsable.* Quelques conseils pratiques.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager