Quel message pour fédérer les jeunes ?

Pour cibler les jeunes et faire vivre les Eglises, la transmission de l’appartenance protestante doit se réinventer. Que proposent les institutions?

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 4 décembre 2017

Auteur : Sarah Scholl

Lire directement l’article sur Réformés

Culte interactif, camp humanitaire, concert de rock, festival: les jeunes (15-25 ans) sont au cœur de nouvelles manières de vivre l’Eglise. Il y a urgence, car la sécularisation a été massive en Suisse romande, ces dernières décennies.

La diversité religieuse au sein des familles, le désintérêt des parents et la saturation des activités destinées aux enfants et adolescents font que le catéchisme a perdu son rôle de transmission d’une appartenance ecclésiale. Toutes les Eglises de Suisse romande cherchent des solutions. Elles questionnent non seulement le schéma traditionnel de l’éducation protestante mais aussi le sens même d’un parcours de foi.

Pistes d’action

Simon Weber, responsable du Service formation et accompagnement de l’Eglise évangélique réformée vaudoise, explique que le Synode a décidé cet été d’ouvrir une nouvelle ère dans la catéchèse, en arrêtant de vouloir la calquer sur les âges scolaires, car «cela ne fonctionne plus dans notre société». Au programme : multiplication d’activités intergénérationnelles afin de «créer, de manière souple et libre, des opportunités pour les gens d’entrer en contact avec l’Evangile et avec l’Eglise». […]

Lire la suite sur Réformés

Dans la même rubrique...

Internet, la dernière bataille démocratique

Alors qu'internet était vanté comme un nouvel eldorado démocratique, la situation est aujourd'hui bien différente. Pour en parler, Emmanuel Taïeb reçoit Romain Badouard, auteur du livre "Le désenchantement de l’internet".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

L’autorité parentale ?

La parole d'Iris Reuter, pasteure de l’Église protestante unie de Nîmes.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Stop aux violences conjugales !

Je risque un court article sur un thème que j’aurais préféré taire. Les relations sexuelles ne devraient avoir lieu que lorsqu’il y a consentement des deux personnes. Quand l’une des deux ne veut pas, la forcer est un délit.

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !