boussole
La "Boussole" de la FEP

Revivre ensemble ?

À partir d’une question d’actualité, des pistes de réflexion pour nourrir le sens de nos actions et tenter d’éclairer le sens des événements que nous traversons.

Un contenu proposé par Fédération de l'Entraide Protestante

Publié le 19 août 2021

La parole

Voici Lévi, collecteur d’impôts, à table dans sa maison, et beaucoup de collecteurs d’impôts et de pécheurs avaient pris place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux et ils le suivaient. Et des scribes pharisiens, voyant que Jésus mangeait avec les pécheurs et les collecteurs d’impôts, disaient à ses disciples : « Quoi ? Il mange avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs ? »

La Bible, Évangile de Marc chapitre 2, versets 15-16

Chemin de réflexion

Être avec l’autre

À l’aube d’une quatrième vague annoncée, les autorités nous demandent de nous faire vacciner au plus vite afin de pouvoir « revivre » ensemble. Se faire vacciner ou non… Certains d’entre nous n’ont pas encore pris leur décision. Par peur, par manque d’information sur le vaccin ou par refus de toute contrainte. Aujourd’hui je me questionne : allons-nous vers une société à deux vitesses, avec deux classes ? Les vaccinés d’une part, autorisés à sortir, à aller au cinéma ou au restaurant et les non vaccinés d’autre part, qui vont être « empêchés » de vivre ces mêmes activités ? Dans le texte de l’Évangile, Jésus choisit de manger avec des collecteurs d’impôts et des pécheurs notoires, des gens de mauvaise réputation, ce qui ne manque pas de choquer les pharisiens. Jésus appelle quiconque le veut à le suivre, à changer de vie. Il ne fait pas de différence entre ceux qui connaissent la Loi et la mettent en pratique, et ceux qui ne la connaissent pas encore. Jésus prône l’accueil inconditionnel, l’écoute et le dialogue. Jésus rassemble. En lisant ce texte, je me demande : et si pour revivre ensemble, il suffisait de nous faire bon accueil, de nous écouter et d’échanger ? Tout simplement…

Pierre-Jean Soler. Direction de l’accompagnement spirituel de la Fondation de l’Armée du Salut

 

Faire équipe

Les jeux olympiques nous donnent des beaux exemples d’équipes qui œuvrent ensemble dans les difficultés, les différences, les défaillances. Quand l’un ou l’une est un peu de côté, les autres l’encouragent, le soutiennent et l’aident par cette présence à être au meilleur de lui-même face aux enjeux. Ces athlètes, comme nous, ont été isolés, seuls face à eux-mêmes et cela a dû être difficile de se retrouver, d’être de nouveau exposés à la rencontre, à la vie, face aux peurs, aux contraintes, aux incertitudes, aux doutes. Dans le texte de Marc, il y a ceux qui jugent et regardent de loin sans prendre part à ce qui leur est offert et les autres qui s’installent à la même table, avec Jésus, sans se soucier de qui est qui et qui a fait quoi, simplement pour partager ce moment qui leur est donné, ensemble. Au travail, en famille, avec nos amis, à nous de retrouver cette petite flamme d’amour pour oser vivre chaque moment de rencontre et savourer l’accueil de l’autre, tel qu’il est.

Rémi Droin, pasteur. Toulouse Ouverture TO7

 

L’écoute au cœur de la rencontre

J’ai souvent fait des rencontres au cours de ma vie professionnelle ou par mes engagements bénévoles. Pour moi le mot « écoute » a toujours fait sens, c’est une des clefs pour vivre ensemble, et notamment à travers mes visites aux résidents de la maison de retraite Marie Durand. Ces rendez-vous sont sources de beaucoup de richesses et d’échanges. Il y a ceux et celles que je rencontre régulièrement dans l’intimité de leurs chambres et tous les autres qui sont dans le hall d’accueil, dans le salon ou qui circulent dans les couloirs, et nous nous reconnaissons. Rien n’est figé dans nos relations et il y a des évolutions, au hasard d’un moment particulier, un appel à plus d’intimité, à s’appeler par nos prénoms… À cet engagement auprès des résidents s’ajoute la rencontre avec les personnels soignants : un sourire, un joyeux bonjour, parfois quelques mots échangés. Au travers de mon expérience je dirai qu’approcher une maison de retraite n’est pas triste mais peut être source de joies, de découvertes, de tendresse.

Arlette Miribel. Bénévole à la Maison de Retraite « Marie Durand » à Bordeaux

 

Des mots pour prier

Mon Dieu,
Tu me donnes ce monde pour y vivre en relation avec toi et avec les autres.
Tel que je suis, tu m’accueilles ainsi que mon frère, ma sœur, mon voisin et celui ou celle qui est si différent ou si loin de moi.
Tu nous soutiens et tu nous aimes.
Tu nous apprends à cheminer avec les personnes qu’il nous est donné de rencontrer, à accueillir et à nous laisser accueillir.
Merci pour cette vie ensemble et cette joie à laquelle tu nous convies.
Amen

Dans la même rubrique...

En vacances, les dix commandements ?

Comme chaque année, on trouve dans la presse de nombreux conseils pour nous permettre de réussir les mois d’été. Beaucoup d'entre eux font allusion aux dix commandements.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Pour un usage informatique responsable

De l’extraction de matériaux rares à la consommation électrique des data centers, « le numérique ne peut pas être écoresponsable mais seulement un peu moins pire », prévient Bela Lotta Hiffler, directrice de la Maison de l'informatique responsable.* Quelques conseils pratiques.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

Soyons courageux : prenons notre temps

Dans une société en crise où tout va toujours plus vite, apprenons à apprivoiser nos émotions, retournons-nous sur nos expériences passées, accordons-nous un instant pour faire le point.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

La vaccination, pomme de discorde ?

À partir d’une question d’actualité, des pistes de réflexion pour nourrir le sens de nos actions et tenter d’éclairer le sens des événements que nous traversons.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fédération de l’Entraide Protestante

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) rassemble 360 associations et fondations œuvrant dans le champ social, médico- social et sanitaire. Reconnue d’utilité publique depuis 1990, la FEP se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, pour une société plus juste et plus solidaire. Elle édite la revue Proteste.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants