Surendettement : tous concernés

Surendettement : tous concernés

Nos modes de consommation et le cadre socio-juridique suisse favorisent les risques d’endettement excessif, alerte Rémy Kammermann, juriste au Centre social protestant.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 23 avril 2019

Auteur : Camille Andres

Lire directement l’article sur Réformés

Peut-on parler de hausse du surendettement ?

C’est impossible à dire en termes de chiffres, car aucune étude n’existe sur le sujet. Par contre, on constate une augmentation du nombre de poursuites, passées de 1,5 million à 1,7 million environ entre 2016 et 2017 au niveau fédéral. Cette hausse s’explique par différents facteurs: augmentation de la population, cas particuliers d’un canton… Mais elle reste tout de même significative. De plus, le crédit à la consommation est entré dans les mœurs helvétiques. Sous ses différentes formes – leasing, prêt, découvert sur compte bancaire (sans compter les cartes de crédit), il représentait fin 2017 plus de 16 milliards de créances à rembourser et près d’un million de contrats.

Comment bascule-t-on de l’endettement au surendettement?

Trois phénomènes sont en jeu: la précarisation croissante des contrats de travail et la hausse de certaines charges fixes, par exemple les primes d’assurance maladie. L’aspect générationnel: conserver deux ou trois salaires d’économies était la norme il y a quelques décennies, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Et la facilité du recours au […]

Lire la suite sur Réformés

Dans la même rubrique...

La « lettre des généraux », une instrumentalisation de l’armée ?

Le 21 avril, d’anciens militaires ont publié un appel à lutter contre « le délitement qui frappe notre patrie » avec la possibilité d’une « intervention de nos camarades d’active » pour protéger « nos valeurs civilisationnelles ». Réaction d'un général à la retraite.

Un contenu proposé par Réforme

Migrants : notre Histoire pour vivre ensemble

Le débat sur la façon d’accueillir et d’intégrer les migrants se prolonge souvent sur le rapport que notre pays entretient avec son passé.

Un contenu proposé par Le blog de Frédérick Casadesus

Salade, jamais malade… pas toujours et surtout en ce moment !

« Si tu venais à tomber salade, qui donc te repasserait ton singe… ? » (extrait de La Belle Lisse Poire du prince de Motordu, Pef)

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

Confession : 40 prêtres français passent aux aveux

Le journaliste du Parisien Vincent Mongaillard, dans «Je vous pardonne tous vos péchés », cartographie une France de catholiques pénitents partagés entre homosexualité, avortement, adultère.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire