Une mort sur mesure

Les funérailles laïques ont la cote, alors même que le nombre de services funèbres réalisés par les ministres de l’Eglise réformée vaudoise baisse sensiblement.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 1 novembre 2017

Auteur : Marie Destraz

Lire directement l’article sur Réformés

Regards croisés entre une célébrante laïque et un pasteur de l’Eglise vaudoise.

Chaque année, près de 5’000 personnes décèdent dans le canton de Vaud. L’an passé, le service funèbre de 2’000 d’entre elles a été célébré par un ministre de l’Eglise réformée vaudoise (EERV). Le nombre de services funèbres religieux est pourtant en baisse. En 2010, l’Eglise vaudoise en comptabilisait pas moins de 2’724. Aujourd’hui, de nouveaux rites émergent autour de la mort. Et les cérémonies laïques sont en plein essor. Elles concernent un décès sur deux, selon le directeur des Pompes funèbres générales, Edmont Pittet.

Celui-ci voit une différence de forme: la durée des cérémonies laïques est multipliée par deux. Mais c’est sur le fond qu’il s’interroge. Avec 40 ans de métier, il a tout vu, jusqu’à des cérémonies durant lesquelles ne règne parfois que le silence ou la musique. «Face au besoin d’une présence, d’un accompagnement, d’un récit de l’existence du défunt, n’a-t-on pas besoin d’une parole pour renouer avec la vie et entrer dans le processus de deuil?», questionne Edmont Pittet. […]

Lire la suite sur Réformés

Dans la même rubrique...

Le plan froid expliqué par ceux qui le mettent en place

Mathilde fait partie de l’équipe sociale qui accueille à Lyon, pour l’Armée du Salut, plus de 500 personnes sans domicile, dont une grande majorité de familles.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Questions protestantes autour de la naissance

Médecin, spécialiste des questions éthiques, Nadine Davous commente le récent avis du Comité Consultatif National d'Ethique sur la procréation médicalement assistée (PMA) et la gestation pour autrui (GPA).

Un contenu proposé par Campus protestant

Un homme, une femme, plusieurs possibilités ?

Avec la montée en puissance du féminisme et de ses droits, l’homme semble avoir perdu ses repères identitaires. Féminité et masculinité doivent se redéfinir ou se retrouver.

Un contenu proposé par Family

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants