La pierre à la main

La parole d'Anne Faisandier, pasteure de l’Église protestante unie de Marseille.

Un contenu proposé par Pasteurdudimanche.fr

Auteur : Anne Faisandier

Publié le 21 mars 2016

Vous connaissez surement cette phrase de Georges Brassens qui résume cette histoire de l’Évangile de Jean en disant, ne jetez pas la pierre à la femme adultère car je suis derrière.

Et effectivement ça résume bien le propos d’un récit ou finalement l’accusée -la femme- et les accusateurs -les scribes et les pharisiens ce jour là- sont placés sur un plan d’égalité. Ceux qui sont pris au piège des jugements hâtifs que l’on porte sur les autres ou qui sont portés sur nous et vous enferment !

Ces jugements hâtifs pendant lesquels on ne laisse pas la place à l’autre pour qu’il puisse s’expliquer ni pour que la pensée puisse évoluer mais au contraire quelque chose qui est déjà décidé et qui en général, amène encore aujourd’hui amène à des phénomènes non pas de lapidation mais de lynchage médiatique dans des journaux, à la télévision, sur internet ! […]

Dans la même rubrique...

Ne vous indignez plus – Révoltez-vous !

Découvrez l'édito du numéro de mai d’Évangile et liberté dont le dossier de Une est : "Diversité du christianisme".

Un contenu proposé par Évangile et liberté

Si, j’ai peur… et alors ?

Découvrez l'édito du numéro de mai de Paroles protestantes Paris dont le dossier de une est consacré aux chrétiens persécutés dans le monde.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Comment comprendre l’image des sarments attachés à la vigne ?

Sous la forme d’un testament spirituel, Jésus expose à ses disciples une récapitulation de son évangile. Explications du théologien Antoine Nouis.

Un contenu proposé par Campus protestant

Une diversité fondatrice

Pourquoi le christianisme a-t-il été marqué de tout temps par la diversité ? Réflexions de Mino Randriamanantena, pasteur à Toulouse.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Pasteurdudimanche.fr

Un blog vidéo qui propose une parole d’un pasteur le dimanche soir, après celle du matin au temple. Chaque intervention dure 2 minutes.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants