Eugen Drewermann suggère de lire un passage de la Bible comme s’il s’agissait d’un rêve qu’on avait fait la nuit précédente et qu’il nous faut interpréter. Si nous la lisons en quête d’une parole pour notre vie, la question de son autorité ne se posera plus et nous dirons que la Bible est inspirée comme nous disons que l’eau désaltère ou que la nourriture fortifie.

Production : Fondation Bersier
Texte : Antoine Nouis
Présentation : Gérard Rouzier

Découvrez d’autres vidéos sur le site Campus protestant