3 questions aux doyen.nes : Valérie Nicolet et Gilles Vidal
Confinement

3 questions à Valérie Nicolet et Gilles Vidal

Entretien avec la doyenne de la faculté de Paris et le doyen de la faculté de Montpellier sur l'impact de la crise sanitaire à l'Institut protestant de théologie.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

Publié le 24 mars 2020

Lire directement l’article sur Institut protestant de théologie

1. Pouvez-vous nous décrire l’impact de la crise sanitaire sur les activités des facultés ?
V.N. La faculté de Paris est impactée comme toutes les écoles et autres établissements d’enseignement supérieur en Île-de-France. Le bâtiment est fermé, ainsi que la bibliothèque. Le personnel administratif est passé en télétravail. Tous les colloques, les conférences, les activités de la faculté sont pour l’instant reportées, annulées ou adaptées pour pouvoir se faire de manière virtuelle. Nous suivons les annonces du gouvernement et nous respectons les mesures mises en place, au fur et à mesure.

G.V. La situation de Montpellier est identique, le campus est fermé et les activités suspendues. Notre préoccupation se porte en particulier sur la douzaine d’étudiantes et d’étudiants confinés dans notre structure d’hébergement, le CUP. Avec l’intendant, nous sommes en relation téléphonique quotidienne avec eux.

2. Comment ressentez-vous cette crise sanitaire ?
V.N.
 Je crois que je suis d’abord passée par toutes les phases du deuil et que maintenant, j’en arrive à accepter la situation, en me faisant gentiment à l’idée qu’il faudra adapter notre manière de vivre pour une période plus ou moins longue.

Cette période nous offre matière à réflexion, autour de la notion de crise, et de nos réactions à la crise, qui révèlent des réponses instinctives difficiles à contrôler, des peurs primaires (celle de manquer, de se trouver coupé du monde, mais aussi la crainte de mourir, bien sûr), qui mettent aussi en lumière notre manière de recevoir les injonctions du gouvernement, et qui interrogent sur le concept de […]

Lire la suite sur Institut protestant de théologie

Vous pourriez aimer aussi

L’exemple chinois prouve que le confinement est “la bonne décision”

L’exemple chinois prouve que le confinement est “la bonne décision”

Entretien avec Bertrand Camus, directeur général de Suez, au vu de l’expérience de son groupe en Chine.

Un contenu proposé par
Coronavirus : témoignage d’une enseignante qui adapte ses cours

Coronavirus : témoignage d’une enseignante qui adapte ses cours

Sandie est professeure de français dans un lycée du Vaucluse. Elle témoigne de la difficulté à garder les élèves mobilisés à distance.

Un contenu proposé par
Coronavirus : le confinement est un défi

Coronavirus : le confinement est un défi

Un message de la pasteure Emmanuelle Seyboldt, présidente du Conseil national de l’Eglise protestante unie de France.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Institut protestant de théologie

L’Institut protestant de théologie est un établissement d’enseignement supérieur composé des facultés de Paris et de Montpellier. Son ancrage est protestant mais son enseignement ouvert à tous.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram