A Marseille, « Les minots de la Frat’ »

A Marseille, « Les minots de la Frat’ »

Le centre de loisirs « Les minots de la Frat’ » a ré-ouvert ses portes depuis les vacances de Pâques, après une période d’arrêt suite à des difficultés financières et de renouvellement des contrats aidé.

Un contenu proposé par Présence

Publié le 20 août 2018

Par Julie Bernardini coordinatrice enfance-jeunesse et Pierre-Olivier Dolino, pasteur-directeur de la Frat’

C’est avec joie et gratitude que nous avons vu revenir les enfants à la Frat’. Quel plaisir de retrouver leurs sourires, leurs regards et même leur espièglerie !
Après quatre mois de lutte avec les administrations, nous avons réussi à obtenir un soutien renouvelé qui nous a donné l’espérance nécessaire à nous relancer dans ce défi. Quand on voit l’empressement des parents à inscrire leurs enfants, on se dit que les besoins étaient bien là… Les parents qui travaillent sont heureux de retrouver un mode de garde adapté à leurs besoins et où leurs enfants s’épanouissent. Ceux qui ne travaillent pas ou qui sont en recherche d’un emploi se réjouissent également que leurs enfants puissent faire des activités enrichissantes plutôt que de traîner dans la rue ou à la maison devant la console.

Les parents nous disent vouloir inscrire leurs enfants à la Frat’ parce que c’est « familial » ; nous n’avons que quarante-quatre places, loin des centaines d’enfants des autres centres. Les parents plébiscitent aussi les repas, concoctés sur place par le chef cuisinier, une chance par rapport à la cuisin industrielle généralement servie ailleurs. Mais on vient surtout à la Frat’ pour retrouver les copains, la sympathique et compétente équipe d’animation et pour la richesse du programme : sorties sportives à la plage, jeux d’eau dans les parcs, activités manuelles au centre ou projets culturels avec les partenaires (La friche, le Mucem…). Toutes ces activités visent l’autonomie et l’épanouissement des enfants.

Nous savons que de nombreux enfants ne partent pas en vacances et notamment dans les quartiers populaires. Le centre de loisirs de la Frat’ est pour certains les seules vacances qu’ils auront et, malgré une certaine résistance aux sorties « consommation », nous les emmenons parfois aussi au centre aquatique pour qu’ils puissent eux-aussi passer des vacances « comme tout le monde » !

Cette année, l’équipe a décidé de leur faire réaliser un « album de vacances » tout au long de l’été pour garder traces de tous ces moments partagés et se forger des souvenirs qu’ils garderont bien au-delà de la rentrée.
Pour préparer cet avenir, nous avons fait ensemble du jardinage ; manière de continuer à planter des graines pour le futur, comme nous y invite Martin Luther : « Si l’on m’apprenait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier aujourd’hui ! »
Un très grand merci à ceux qui ont continué de croire en ce projet et qui nous ont soutenus durant cette période de réouverture !

Sur le même thème

La Maison ouverte de Montreuil

La Maison Ouverte de Montreuil

La Maison Ouverte de Montreuil est née de l’initiative d’un groupe de paroissiens qui voulait continuer à se rassembler malgré la destruction du temple de Montreuil suite à un projet immobilier de la ville.

Un contenu proposé par Présence
Séjours en famille : vivre ensemble pour de vrai !

Séjours en famille : vivre ensemble pour de vrai !

Depuis de nombreuses années maintenant, la Fraternité de Trappes organise des séjours de vacances pour les familles. Derrière le plaisir des loisirs, plein d'objectifs.

Un contenu proposé par Présence
50 ans de vacances personnalisées d’enfants

50 ans de vacances personnalisées d’enfants

Depuis 1965, des enfants des Fraternités sont accueillis dans des familles suisses. Une chance pour les uns et les autres.

Un contenu proposé par Présence

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Présence

Présence est le journal de la Mission populaire évangélique de France. Il paraît 4 fois par an et propose notamment des nouvelles de 13 « Frats » (lieux d’accueil) du mouvement. Après une refonte graphique en 2017, la revue trimestrielle dévoile une nouvelle formule en avril 2018.

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant