édito

Casser la baraque

Une fois n’est pas coutume, je vais vous raconter un peu ma vie. Nous venons d’acheter une maison abandonnée pour laquelle de nombreux travaux sont à prévoir. L’édito de Nicolas Boutié, rédacteur en chef du Cep, pour le numéro de mars 2022.

Un contenu proposé par Le Cep

Publié le 1 mars 2022

Nous avons profité de ces travaux pour rouvrir une porte anciennement murée. Nous voilà donc à tour de rôle à défoncer à la masse le mur de briques. Et chacun y va de sa jolie photo souvenir.

J’ai décidé d’utiliser cette photo pour la mettre sur ma page Facebook. Le nombre de vues et les commentaires pleuvent, tous plus sympathiques les uns que les autres. L’un d’entre eux a donné le titre de cet édito. Mais, me direz-vous, où veux-tu en venir Nicolas avec ton histoire somme toute sympathique, mais qui ne fait pas franchement avancer le cours de l’histoire ?

Parmi les messages reçus par mail à la suite de ce changement de photo de profil, il y en a un qui m’a fait réfléchir : « À notre âge nous avons oublié que les “masses” peuvent ouvrir les murs et qu’ensemble on peut avoir la force de reconstruire. »

Cette image me revient souvent en tête, de casser les murs de nos lieux d’Église. Nous voulons nous ouvrir au monde, à l’autre, cet inconnu qui passe et qui cherche. Nous voulons annoncer l’Évangile, crier que Jésus-Christ est le Sauveur. Mais nous avons tendance à nous enfermer dans des murs parfois matériels, comme ceux de nos « chers » temples, mais aussi plus psychologiques, celui de la tradition, « c’était mieux avant ». Nous n’avons plus la force, ensemble de rêver à un Nouveau Monde, une nouvelle manière d’accueillir et d’annoncer l’Évangile. Il est temps de « casser la baraque », d’aller de l’avant dans la joie et l’harmonie de ce Christ qui nous relève.

Dans la même rubrique...

Sculpter pour donner la vie

Pascale Hamelin est sculptrice. C’est aussi une protestante engagée. Elle nous a ouvert les portes de son atelier au Pecq, dans les Yvelines. L'occasion d'en savoir un peu plus sur son parcours, son processus créatif et ses œuvres.

Un contenu proposé par Campus protestant

Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations

Le 1er mai prochain, le Centre Protestant de Rencontre de Nice prendra le nom de Centre Pierre et Hélène Gagnier, Justes parmi les Nations.

Un contenu proposé par Echanges

“30 personnalités queer de l’Antiquité jusqu’au XXe siècle”

L’église protestante Saint-Guillaume, à Strasbourg, accueille cette exposition itinérante de portraits de personnalités connues et queer. Elle est visible jusqu’au 20 juin.

Un contenu proposé par Réforme

Respecter la singularité

Aujourd'hui, il est plus que jamais nécessaire qu'au sein de l'Église chacun soit reconnu et respecté dans son identité propre. Que dit la déclaration de foi de l'EPUdF à ce sujet ?

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Cep

Mensuel de l’Église protestante unie de France, Le Cep propose à ses lecteurs des nouvelles des Églises locales de la région Cévennes-Languedoc-Roussillon et plus largement, des réflexions sur les sujets de société.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast