Comment se porte la jeunesse protestante dans le Sud-Ouest ?

Comment se porte la jeunesse protestante dans le Sud-Ouest ?

Fin avril, le weekend So' Kiff aura lieu au domaine du Lascroux, dans le Tarn. Rencontre avec Herizo Ratovomanana, responsable régional jeunesse.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 5 avril 2019

À ton arrivée, comment as-tu trouvé la dynamique jeunesse ?

Herizo  : Il y avait un besoin d’accompagnement de la jeunesse à mon arrivée. Les jeunes sont très demandeurs. Il y avait déjà une dynamique puisque certains groupes avaient l’habitude de se rassembler mais peut-être de manière différente. Je ressentais qu’il fallait quelque chose de plus fédératif. Il y a beaucoup de petits groupes un peu partout mais ils ont du mal à se rencontrer. Ils ont du mal à sortir de leur dynamique locale.

Quelle est la « différence » que tu as mise en place ?

Chaque génération a sa manière d ’incarner les choses. Et, du coup, ce que nous avons apporté c’est d’être simplement dans l’accompagnement, de vivre l’Évangile avec eux. Chacun se sentait libre d’évoluer, de s’exprimer. Nous l’avons aussi ressenti très fortement durant les préparations et durant les So’Kiff. C’est une chose d’annoncer la Bonne Nouvelle, c’en est une autre de la vivre. Le but premier était donc de vivre l’Évangile.

Pendant les préparations aussi car tu avais des jeunes dans le groupe d’animation. Peux-tu en dire un mot ?

Il s’est avéré que l’équipe d’animation a beaucoup fluctué, c’est comme une équipe éphémère à chaque fois. Certaines personnes ont pris des responsabilités fixes et d’autres plus ou moins durables. Il y avait un groupe fixe avec Catharina Hild, Paul Schoenenberger, Audric Strumpler et plus épisodiquement Benjamin Lagard, Simon Hild, Shelly Achten, Anne-Lise Jacon. Avec l’engagement des pasteurs bien sûr : Nadine Py, Catherine Louvet, Marianne et Gilber t von A l lmen, Herizo Rajakoba, Mino Randramanantena et Fidy Rakotozafy. L’important pour moi était de travailler avec des personnes qui avaient envie et qui aimaient œuvrer dans ce domaine. Ce qui a donné une belle dynamique puisque tout se faisait dans la bonne humeur, de manière fluide et simple.

Après ces quatre années, quel bilan ?

Il y a un fort potentiel dans notre région. Le défi à relever c’est d’assurer l’accompagnement dans cette dissémination et, si l’accompagnement est assuré, une plus grande dynamique pourra en ressortir. Nous avons ressenti que les jeunes voulaient se rencontrer plus d’une fois par an et ils l’ont même demandé mais tout n’est pas possible. En tout cas, c’était une grosse expérience pour moi et un grand plaisir d’avoir vécu l’Évangile avec les jeunes et d’avoir travaillé au milieu d’eux et avec eux. Ils m’ont aidé à grandir.

Week-end régional jeunesse
Dates : Les 26-28 avril 2019
Lieu : Domaine de Lascroux, 81140 Puycelsi Lieu entré dans une démarche écologique
Prix : 50 € Personnes : 34 maximum
Pour s’inscrire : secretariatepudf.sudouest@gmail.com

Sur le même thème

SO’Kiff : Dieu peut-il casser nos vies ?

Dieu peut-il casser nos vies ?

Le week-end SO’Kiff s’est déroulé mi-avril sur le thème « En quête de Dieu, de sens, de soi ». Compte-rendu de Mino Randria, pasteur à Toulouse.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Quels sont les prochains camps et weekends de l'Eglise unie ?

Quels sont les prochains camps et week-ends de l’Eglise unie ?

Découvrez la liste des camps organisés en avril et en été par l’Eglise protestante unie et ses partenaires membres du réseau jeunesse pour partir à l'aventure 

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
Entendre l’Évangile pour en témoigner

Entendre l’Évangile pour en témoigner

Le dernier Grand Kiff a passé un cran supplémentaire dans les domaines de la confiance et de l’accompagnement en créant un espace dédié aux jeunes de 18 à 30 ans.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire