Découvrir

Consistoire Dordogne : un protestantisme historique

Entre Libourne et Bergerac, en longeant les berges de la Dordogne, nous traversons le Pays Foyen et de la Moyenne Dordogne. Rencontre avec les protestants locaux, installés en zone rurale.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 30 octobre 2020

Terre très tôt touchée par la Réforme, c’est un territoire chargé d’histoire (cf. encadré). On ne le sait pas toujours, mais les guerres de religion ont été sévères dans le pays et, jusqu’il y a encore une dizaine d’années, l’identité protestante était bien affirmée, à l’écart du catholicisme. Depuis, les choses se sont apaisées et l’œcuménisme va bon train. J’ai rencontré les deux communautés du Pays Foyen et de la Moyenne Dordogne réunies au temple de Pessac-sur-Dordogne un beau dimanche de septembre. Malgré les mesures sanitaires, les quarante participants ont vécu un culte édifiant célébré par Gilbert von Allmen, pasteur à mi-temps pour le Pays Foyen. Sa collègue à mi-temps pour le Pays Foyen et à mi-temps pour la Moyenne Dordogne est Marianne von Allmen-Kohler. Les deu x Églises locales sont ainsi déjà rapprochées par le couple pastoral. Ici, les cultes sont célébrés en commun de juin à octobre dans les divers lieux de culte des deux Églises locales du Pays Foyen et de la Moyenne Dordogne. Chaque village a son temple et les communautés réunies se retrouvent pour les cultes, avec les résidents estivaux. Les retrouvailles sont joyeuses, et l’Entraide a préparé une petite vente pour la fin du culte.

Les activités

En Pays Foyen, des groupes de quartiers dans les villages autour de Sainte-Foy sont très vivants. Ils réunissent de dix à vingt-cinq personnes. Depuis le confinement ont lieu des réunions de quartier, appelées « l’Église au jardin » (aux beaux jours) et « l’Église au salon » (l’hiver). C’est le désir de se retrouver qui a fait éclore ces rencontres. À chaque réunion, les discussions s’engagent à partir d’un thème (le pardon, la vigne dans l’Ancien Testament…) ou d’un livre. Un groupe d’études bibliques est animé par la pasteure Von AllmenKohler et un autre groupe a une dimension œcuménique ; les réunions sont préparées par les laïcs et se déroulent avec le pasteur et le prêtre. Plus généralement, l ’œcuménisme se vit localement avec les catholiques, les orthodoxes et les anglicans. La catéchèse est mutualisée pour le Pays Foyen et la Moyenne Dordogne. Elle accueille quatre petits et sept catéchumènes ; elle est animée par Marianne et Noëlle. Les activités paroissiales se prolongent avec l’Entraide qui propose, outre un soutien ponctuel pour des personnes, un soutien scolaire du primaire au bac, voire après si nécessaire. Ce soutien scolaire rencontre un vif succès et se déroule dans les locaux paroissiaux. L’Acat (contre la torture) se retrouve une fois par mois, organise la journée de prière du mois de juin et participe au forum des associations. L’association C-FAR (collectif foyen pour l’accueil des réfugiés) mobilise au-delà des Églises ; il vise à aider les familles de réfugiés, pour la recherche de logement, les papiers…

La crise sanitaire

Pendant le confinement, les paroissiens ont été contactés au téléphone pour garder ou tisser des liens. Les cultes ont été imprimés et déposés dans les boites à lettres. Le culte de Pentecôte a été proposé en vidéo. Et des réunions de quartier « à la maison » ont vu le jour.

Les projets et difficultés

Un conseiller soulignait l’importance de conserver une certaine simplicité dans la communauté afin de rendre l’endroit accueillant pour tous ceux qui souhaitent venir. Aujourd’hui la question qu’il se pose est de trouver un moyen d’approcher ceux qui sont en quête de sens pour leur vie ; tous ceux qui, arrivés à la quarantaine (ou avant !) sont sortis des années de la première jeunesse et réfléchissent à leur vie, à son sens, à leur manière de vivre, que ce soit en famille, dans la Création ou avec les autres. Il aimerait leur dire « Viens voir ici, dans l’Église, c’est un lieu pour vivre, réfléchir, se relever ! » Mais une question demeure : comment leur faire savoir que le message de l’Évangile est libérateur, édifiant ? La difficulté des Églises locales est le vieillissement global de ses membres, ce qui interroge pour l’avenir. Pour lui, l’engagement de chacun, en fonction de ses disponibilités, contribue à faire vivre la communauté, même si ce n’est pas toujours facile.

La communauté, quelques chiffres

Pays Foyen : 230 foyers

Moyenne Dordogne : 200 foyers

2 communautés très proches géographiquement et habituées à vivre ensemble : cultes communs l’été, culte de rentrée commun et, depuis 3 ans, un journal commun qui change de nom cette année : Le Trait d’union

8 temples :

Les temples du Pays Foyen : Sainte-Foy-la-Grande (cultes célébrés toutes les semaines sauf 1 fois/mois) Les Briands (culte 1 fois/mois toute l’année) Eynesse : cultes l’été Le Fleix : en travaux

Les temples de la Moyenne Dordogne (cultes à tour de rôle dans chaque lieu) : Saint-Antoine-de-Breuilh Montcaret Pessac-sur-Dordogne Gensac

25 enterrements/an

1 baptême/an

1 bénédiction de mariage/an

5 confirmations en 5 ans

La société de l’Histoire du protestantisme dans la Vallée de la Dordogne à Sainte-Foy : elle réunit 60 membres, 15 bénévoles actifs, 20 000 documents sur les Églises de Dordogne et la Fondation John Bost. Son site : chroniquesprotestantesvalleedordogne. org/index.html

Vous pourriez aimer aussi

Écume protestante sur la côte basque

Partons à la rencontre de l’Église de la côte basque, composée de peu d’autochtones mais qui a des activités bien ancrées.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Les vacances, que du repos ?

La manière de vivre en vacances est très variable. Certains revendiquent une non-activité et d'autres ont un programme bien chargé.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

De belles découvertes grâce au « geocaching »

Il s'agit d'une bonne vieille chasse aux trésors, mais sous une forme modernisée utilisant le GPS de votre smartphone.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram