Savoirs

De la Nouvelle-France au Canada, l’histoire d’un protestantisme en français

On ne recense pas moins de six réformés sur les onze premiers gouverneurs de Nouvelle-France.

Un contenu proposé par Le Protestant de l'Ouest

Publié le 5 février 2021

Lire directement l’article sur Le Protestant de l'Ouest

La présence initiale de protestants dans la Nouvelle-France peut surprendre pour qui associe spontanément identité canadienne-française et catholicisme et situe les Églises issues de la Réforme dans la majorité anglophone du Canada.

Pourtant, cette présence de protestants est une évidence dans la Nouvelle-France, de Jacques Cartier (arrivé en 1534 sur les bords du Saint-Laurent) à Samuel Champlain, né lui-même protestant à Brouage en 1567 : de nombreux huguenots (Roberval, Chauvin, Dugua de Mons…) encadrent les colons et on ne recense pas moins de six réformés sur les onze premiers gouverneurs de Nouvelle-France.

Une abjuration pour garder la confiance du roi

On reconnaît ici le dynamisme des armateurs, marchands et marins protestants des ports de l’Ouest français, qui ne dédaignaient pas d’associer « Dieu, la Cause (protestante) et les affaires ». Une vision de l’histoire du Québec orientée vers le seul catholicisme a plongé dans l’oubli cette dimension protestante. Les nombreux touristes français qui ne manquent pas d’aller à Tadoussac pour observer les baleines dans le Saint-Laurent ignorent que le village fut un comptoir fondé par un protestant soucieux de faciliter le commerce des fourrures avec les indiens montagnais. Au Canada même, le protestantisme originel de Champlain confine au tabou. Le fondateur de Québec est réputé avoir abjuré pour garder la confiance du roi Louis XIII mais la curieuse ignorance de son lieu de sépulture montrerait que les choses n’étaient pas aussi simples ; de cette question, l’écrivaine canadienne Louise Penny en a tiré le ressort d’un roman policier à succès Enterrez vos morts (Acte Sud 2015). Si on associe d’ailleurs cette entreprise canadienne à d’autres tentatives américaines du XVIe siècle – les éphémères colonies protestantes de Floride […]

Lire la suite sur Le Protestant de l'Ouest

Vous pourriez aimer aussi

La communion un défi ?

Le prochain forum des Attestants se tiendra en visioconférence le samedi 6 février sur le thème « Communion un défi ? »

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Quels mots pour dire l’espérance aujourd’hui ?

Une réflexion de Sophie Ollier, pasteure à l’EPUdF au Mans et dans la Sarthe

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

Michel Leplay, une théologie en dialogue

Dialoguer ne peut se ramener à un simple échange d’opinions, cela suppose de s’exposer à l’autre, de se laisser interroger par lui.

Un contenu proposé par Foi & Vie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Protestant de l’Ouest

Lancé le 1er juillet 2020, le site web Le Protestant de l’Ouest a pris le relais de Protestant de l’Ouest, mensuel de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Sa mission reste inchangée : promouvoir la pensée protestante, former, informer, échanger et transmettre le message du Christ.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants