Hommage

Décès de l’évangéliste Jacques Barbero

Jacques Barbero, chrétien passionné considéré comme l’un des plus grands évangélistes de France, est décédé le 30 décembre à l’âge de 86 ans. Il laisse en héritage le ministère Une Bible par foyer, qu’il a fondé en 1975.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Publié le 4 janvier 2022

Lire directement l’article sur Évangeliques.info

Jacques Barbero, considéré comme l’un des plus grands évangélistes de France et fondateur du ministère Une Bible par foyer, est décédé le 30 décembre peu avant minuit, d’un cancer foudroyant. L’évangéliste de 86 ans était pris en charge depuis novembre à l’hôpital de Thiais, dans le Val-de-Marne.

Depuis plus de quarante ans, ce chrétien zélé distribuait des Bibles dans les rues de Paris. Il était également enseignant et conférencier. Ayant déjà embrassé un ministère de colportation de la Bible quelques années auparavant, il fonde Une Bible par foyer en 1975, ministère d’évangélisation de rue et de formation à l’annonce de l’Évangile. L’association propose aussi son aide aux Églises pour faire de même.

« J’ai été contraint de reconnaître qu’il existe un Dieu »

Cet ancien syndicaliste athée, travaillant dans la métallurgie, s’est converti à l’âge de […]

Lire la suite sur Évangeliques.info

Dans la même rubrique...

Théovie a 20 ans !

Lancée en 2002… Théovie, la formation biblique et théologique, à distance, de l’Eglise protestante unie de France, fête ses 20 ans en 2022 !

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Le Réseau CNEF Jeunesse se retrouve !

La 5è rencontre nationale du réseau des référents jeunesse des œuvres et unions membres du CNEF a eu lieu les 23 et 24 mai à Chevilly-Larue.

Un contenu proposé par CNEF – Infos

Camps d’été

Depuis déjà 35 ans, l’association Les Baladins organise des séjours de vacances pour enfants de 8 à 17 ans. Des vacances pour grandir, avec une éthique protestante.

Un contenu proposé par Réveil

La prison, ma paroisse

« J’étais en prison et vous êtes venus me voir », cette parole de Jésus est au cœur de l’appel des aumôniers de prison.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

bannière podcast