ÉVOLUTION

En Suisse, bientôt une pénurie de pasteurs ?

Dans moins de dix ans, près de la moitié des pasteurs romands seront partis à la retraite.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 11 avril 2022

Lire directement l’article sur Réformés

Si des solutions existent, notamment grâce à l’engagement de laïcs, les Églises réformées font face à une crise de la relève, la disparition de la figure du pasteur n’était pas sans effets pour la société.

«En 2029, 47% des pasteurs romands auront pris leur retraite», alerte Didier Halter, directeur de l’Office protestant de la formation (OPF). «Un peu moins de dix personnes entrent en formation à l’OPF chaque année» détaille-t-il. «Ce chiffre est stable, mais dans dix ans, selon cette projection, il manquera, sur les 354 postes de ministres en Suisse romande, 65 personnes, soit 18%.» Ce déséquilibre se ressent déjà: «Le temps de repourvue d’un poste pastoral s’est allongé et peut durer jusqu’à une année.»

Vice-doyen de la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne, Frédéric Amsler remarque également «un manque de relève», entraîné par la sécularisation de la société.

Charge symbolique

Sans surprise, le sociologue des religions Jörg Stolz relie également cette tendance au «manque de foi» de l’époque. De son côté, Jean-Baptiste Lipp, président de la Conférence des Églises réformées romandes et chargé de mener pour l’Église évangélique […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

« A l’origine, le christianisme n’est pas une religion du Livre »

Le christianisme est considéré comme une religion du Livre, pourtant Jésus n’a jamais rien écrit… Rencontre avec Andreas Dettwiler, professeur de Nouveau Testament à Genève.

Un contenu proposé par Réformés

L’Église protestante de Genève pas encore prête à « démasculiniser Dieu »

Lors de son dernier Consistoire, l’Église atteste que son travail sur le genre de Dieu, qui a suscité la polémique, n’est pour l’heure qu’au stade de la réflexion.

Un contenu proposé par Réformés

Un regard intime sur la chasse aux sorcières

Gwendolin Ortega, chercheuse en lettres à l’Université de Lausanne, étudie les procès en sorcellerie dans l’espace alpin jusqu’en 1536.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast