Faut-il former les bénévoles ?

Faut-il former les bénévoles ?

Témoignage de Marie Quinquis, présidente de l'association Rivage, fondée il y a plus de 26 ans pour accompagner la fin de vie, la maladie grave, le grand âge et le deuil.

Un contenu proposé par Fédération de l'Entraide Protestante

Publié le 28 juin 2017

Lire directement l’article sur Fédération de l'Entraide Protestante

Chaque année l’association forme plusieurs dizaines de bénévoles accompagnants la fin de vie, une condition nécessaire à un accompagnement de qualité mais aussi une grande responsabilité pour l’association. Sa présidente Marie Quinquis témoigne. 

L’originalité de notre bénévolat tient au fait que nous dépendons de la loi du 9 juin 1999 sur les soins palliatifs qui prévoit dans son article 10 et dans on décret d’application du 4 octobre 2004 que « L’association assure la sélection, la formation adaptée à l’activité de l’association au sein de l’établissement et le soutien continu des bénévoles. Elle s’assure du bon fonctionnement de l’équipe des bénévoles et organise son encadrement ». La loi est donc très claire : nous sommes dans l’accompagnement de  la fin de vie, au cœur de l’homme et cela induit de notre part une grande responsabilité dans cette rencontre unique, singulière, essentielle.

Une formation gage accompagnement harmonieux

Nous œuvrons dans la gratuité, mais non dans l’amateurisme. De plus, nous avons un besoin pressant de bénévoles mais nous sommes responsables d’eux, sur le plan de l’équilibre, gage d’un accompagnement harmonieux. Nous avons donc mis en place une formation initiale qui s’étend sur huit mois à raison d’un module par mois (vendredi soir et samedi). Cette formation s’appuie sur trois axes : l’association – l’accompagné – l’accompagnant. Elle nous permet, après deux entretiens de sélection auprès de deux responsables de l’association, de nous confronter à notre projet, de mettre à jour nos forces et de mieux connaitre […]

Lire la suite sur Fédération de l'Entraide Protestante

Dans la même rubrique...

Le temps des ventes paroissiales

La vie des paroisses reprend, notamment par les ventes au profit des Entraides. «Mis sous cloche» durant deux ans, ces grands rassemblements obéissent à des choix stratégiques, entre innovation et tradition.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Les lieux de la musique

En région Cévennes–Languedoc-Roussillon (CLR), des lieux de musique ont vu le jour depuis quelques années. Le plus souvent rattachés à une Église locale, ils ont parfois une existence indépendante. Partons en musique découvrir la région.

Un contenu proposé par Le Cep

Les rencontres protestantes franco-tchèques

Des rencontres riches en émotion et découvertes, des liens qui se sont tissés entre protestants d’Europe centrale et occidentale : une aventure qui va reprendre cet été.

Un contenu proposé par Réveil

Lancement d’un nouveau site : Serviteurjeunesse.com

Anticiper et répondre aux défis de la nouvelle génération, telle est la mission que s'est fixé le réseau CNEF jeunesse, réseau des référents jeunesse des unions d'Églises et des œuvres membres du CNEF.

Un contenu proposé par CNEF – Infos

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fédération de l’Entraide Protestante

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) rassemble 360 associations et fondations œuvrant dans le champ social, médico- social et sanitaire. Reconnue d’utilité publique depuis 1990, la FEP se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, pour une société plus juste et plus solidaire. Elle édite la revue Proteste.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast