portrait

Isabelle Bousquet, pasteure à la fondation John Bost

Le thème synodal sur les ministères nous invite à « faire le tour » des ministères spécialisés de notre Église. Ce mois-ci, le ministère de pasteur à la fondation John Bost.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 13 novembre 2021

Je suis ministre de l’Église protestante unie, en poste à la Fondation John Bost depuis 2011. Le titre de mon poste est : « pasteur-accompagnateur des familles ». Administrativement, je suis un ministre « envoyé » par l’Église protestante unie de France, salarié par la Fondation John Bost. Mon supérieur hiérarchique est le directeur général.

Mes joies et difficultés…

Des joies, en voici quelques-unes :

  • Des relations humaines vraies, fortes.
  • Mettre mes compétences et capacités au service des autres et continuer d’apprendre sans cesse.
  • De très nombreuses occasions de travail d’équipe pour tout projet et dans le quotidien de l’accompagnement spirituel des personnes accueillies et soignées.
  • Une exigence de créativité pour laquelle je reçois les moyens d’agir lorsque les projets sont validés…

Je partage quelques-unes des difficultés de tout métier-passion :

  • Ma liste des choses à faire et que j’aurais du plaisir à faire est bien plus longue que ce que je suis en capacité de réaliser.
  • Je dois gérer ma frustration de ne pas être davantage en immersion dans les établissements…

Trois grands domaines d’action

L’accompagnement des familles dont le proche n’est pas accueilli dans nos établissements et qui demandent de l’aide pour son accompagnement spirituel.

  • Lien avec ces familles ;
  • Accompagnement des Églises locales pour mieux accueillir les personnes en situation de handicap ;
  • Création et animation du réseau Familles, handicap et Église inclusive ; en lien avec l’Église protestante unie de France ; et coanimation du réseau européen et œcuménique Croire-Ensemble.

La création d’outils pour l’accompagnement spirituel et l’aumônerie des personnes en situation de handicap.

  • Des outils permettant la participation des personnes dans les cultes, les groupes de partages bibliques ou de débat, quel que soit leur niveau de verbalisation ;
  • Des outils utiles dans les établissements de la Fondation John Bost et dans les Églises locales ;
  • Des outils témoignant de la vie spirituelle, de la vie croyante des personnes en situation de handicap ; qui contribuent donc à changer le regard de la société sur le monde du handicap, pour favoriser l’inclusion de toutes et tous.

La Fondation John Bost se dit « lieu de soin, lieu de vie, lieu de sens ». La mise en place d’actions qui donnent corps à ce terme « lieu de sens ».

  • La mise en place et la participation à l’animation d’activités d’accompagnement spirituel et d’aumônerie dans les établissements de la Fondation John Bost en Aquitaine et Midi-Pyrénées (hors Dordogne) ;
  • La participation aux actions de formation-partage des professionnels sur des questions comme la fin de vie ; la spiritualité ; la laïcité…
  • La participation à des groupes imaginant actions et/ou réflexions qui offrent du sens pour tous, croyants ou non : préparation de la fête annuelle, recherches sur l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société…

 

Quelles « études » ou « formations » pour cela ?

Un master 2 en théologie. Les compétences théologiques sont très importantes, parce qu’il est primordial d’entendre et de donner suite aux questions théologiques posées en langage parfois très concret. Important de les reconnaître, de les traiter avec autant de sérieux théologique que dans toute rencontre.

Une solide formation en pédagogie et pédagogie de la formation adulte (en formation initiale et formation continue).

Un diplôme universitaire en Droit, Société et Religion. DU exigé pour tout aumônier dans les services hospitaliers et carcéral publics. Les compétences acquises dans ce DU sont utiles pour appréhender le cadre légal de la laïcité, ce qui est possible ou non…

La participation régulière à des colloques français ou européens sur le handicap, sur théologie et handicap. Et pour ce faire, une aisance en anglais !

Dans la même rubrique...

Anne Lefèvre: «Nous transmettons notre amour de la musique sacrée»

Avec son mari et ses six enfants, Anne Lefèvre a remporté en décembre dernier la finale de «La France a un incroyable talent». Le jury avait auparavant été très largement conquis par cette famille catholique interprétant a cappella de la musique sacrée. Entretien exclusif.

Un contenu proposé par SpirituElles

Quand ma foi est en crise…

La période que nous venons de traverser avec cette grave crise sanitaire a été une épreuve aussi pour notre foi. Mais s’accrocher à sa foi est ce qui donne de la force. Sans oublier que les temps de rupture sont aussi des temps de renouvellement. Témoignages.

Un contenu proposé par Campus protestant

L’église anglicane en Nouvelle-Aquitaine

La présence d’Anglais dans la région Nouvelle-Aquitaine depuis le xixe siècle s’est accompagnée par l’implantation de paroisses anglicanes.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Une évêque à l’image de l’Église d’Angleterre

Nouvellement nommée évêque de Chelmsford, à l’est de Londres, et arrivée il y a peu dans son diocèse, Guli Francis Dehqani est à l’image de l’Église d’Angleterre aujourd’hui, par son histoire personnelle et par ses engagements actuels face aux défis de l’Église et de la société britanniques.

Un contenu proposé par Réveil

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast