Camille Gonzales © Alain Grosclaude
Interview

« Je suis passionnée par l’histoire des religions »

Camille Gonzales informe sur les questions religieuses, propose un accompagnement personnel et contribue à prévenir les radicalisations violentes.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 17 février 2020

Auteur : Anne Buloz

Lire directement l’article sur Réformés

Elle a choisi de quitter son Sud natal à 21 ans pour étudier l’histoire des religions à l’Université de Genève. Une discipline dont elle ne connaissait même pas l’existence, découverte durant son bachelor en archéologie et histoire de l’art à Montpellier. «Les cours qui portaient sur les religions antiques et ceux, en histoire du christianisme, qui abordaient les scènes bibliques dans l’art me plaisaient particulièrement. C’est pourquoi j’ai souhaité suivre une formation directement liée à l’histoire des religions», explique Camille Gonzales (36 ans). Aucun cursus complet n’existant alors en France, la Montpelliéraine emménage à Genève, où la Faculté des lettres propose une telle formation. Elle obtient […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

L’historien Jean Delumeau est mort à 96 ans

L’historien Jean Delumeau était un homme de foi, critique vis-à-vis de certains traits de l’Eglise catholique. Il avait étudié les mentalités en Occident.

Un contenu proposé par
massacre de la Saint-Barthélemy

Un tableau central dans l’histoire du protestantisme

Le saviez-vous? Rouvert au public en octobre dernier, le Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne (MCBA) détient une œuvre fondatrice pour l’imaginaire des protestants.

Un contenu proposé par Réformés
Les passages obscurs de la Bible

Les passages obscurs de la Bible

À l’heure où les fanatismes menacent toutes les religions, nous avons le devoir de regarder en face les passages obscurs de la Bible. Comment pouvons-nous entendre cette vision d’un Dieu guerrier et vengeur ?

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram