La Bible à bâtons rompus

La Bible à bâtons rompus

Dans nos communautés, il y a des idées qui dynamisent une vie de foi et une vie d’Église. Zoom sur le BàBâR de Toulouse.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 17 avril 2019

Quels buts poursuit ce groupe ?

Convivialité, fraternité, respect des divers chemins, envie d’apprendre.

Comment est née cette idée dans l’Église protestante unie de Toulouse ?

Le pasteur R. Bennahmias a fondé ce groupe et l’a porté plusieurs années. Il lui a donné sa singulière liberté d’expression qu’il illustrait par « C’est comme une chèvre attachée à un piquet, elle peut aller dans la direction qu’elle veut, mais … pas n’importe où ! »

Comment se déroulent les réunions ?

Vendredi, 12h30, cafète du Vieux Temple : nous sommes une dizaine autour d’une table. Des échanges variés précèdent la séance qui commence par la lecture de quelques versets (actuellement nous lisons le Deutéronome). Ensuite, ceux qui le souhaitent s’expriment, ce qui provoque des réactions diverses et le côté « à bâtons rompus » prend tout son sens. La règle est de laisser s’exprimer – sans abus. Les idées, les opinions fusent et s’entrechoquent. Le consensus n’est jamais un objectif. Nous débordons parfois du texte pour un débat, un témoignage, une question existentielle qui d ’autres épisodiquement, des pasteurs se sont succédés et nous avons eu des périodes sans pasteur ; tout cela est accepté ! Nous apprécions la présence du pasteur pour son éclairage sur les textes et les contextes. Ceci d’autant plus qu’il ne dirige ni ne canalise le débat, participant à la dynamique du groupe dans un esprit égalitaire.

Quels sont les moyens nécessaires pour ce groupe ?

La cafète du Vieux Temple, la table, … un pasteur – même sporadique – mais qui a des qualités en phase avec BàBâR…

Quelles incidences ce groupe a eu pour la vie paroissiale ?

Ce groupe vit depuis plus de 25 ans, avec les mêmes règles, horaires et lieux qu’à sa création : seul le public a changé. Ce public arrive d’horizons divers, et chacun retourne ensuite à ses horizons par ticu liers. Aucun prosély tisme, nous faisons de l ’œcuménisme  à la façon de  M. Jourdain ! Certains viennent régulièrement, d ’autres épisodiquement, des pasteurs se sont succédés et nous avons eu des périodes sans pasteur ; tout cela est accepté !

Pour plus de détails sur le contenu de BàBâR, voir la vidéo réalisée par Pierre il y a quatre ans ! L’esprit est le même ! vimeo.com/99527391

Quelques remarques personnelles de participants :  

« Moi, BàBâR, j’aime ! »   «

Ma joie de venir à BàBâR me suffit ! »

«  On avance de plus en plus lentement dans les textes  : soit notre rendement est de plus en plus minable, soit nos échanges sont de plus en plus grands ! »

« Les échanges autour de l’Évangile de Jean m’ont permis une entrée plus personnelle dans la Bible et cela a beaucoup contribué à mon cheminement vers le baptême. Merci à mes co-Bàbâriens ! »

Sur le même thème

A Pau, une communication adaptée aux différents publics

A Pau, une communication adaptée aux différents publics

Dans nos communautés, il y a des idées qui dynamisent une vie de foi et une vie d’Église. La pasteure Hélèna vicario nous parle de l'Eglise de Pau.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Catéchèse par internet : une réforme possible ?

Catéchèse par internet : une réforme possible ?

Corinne Gendreau, pasteure du Bassin d’Arcachon, présente cette manière nouvelle de faire de la catéchèse.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest
Un temps de prières de Taizé pour se retrouver avec Dieu ?

Un temps de prières pour se retrouver avec Dieu ?

Dans nos communautés, il y a des idées qui dynamisent une vie de foi et une vie d’Église. Pascal Lefevbre, pasteur de Tonneins-Marmande, nous parle des prières du soir de Taizé.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants