autisme

Le baptême de Bartolomé

Même si l’accueil de la différence semble aller de soi, comment nos Églises s’adaptent-elles et accueillent-elles un jeune autiste et sa famille ? Témoignage

Un contenu proposé par Le Cep

Publié le 7 novembre 2021

Auteur : Nicolas Boutié

Mathilde Contreras est très occupée entre son travail, son f ils et sa vie de famille. Elle a accepté de répondre à quelques questions. Elle est une habituée des réseaux. On peut retrouver plusieurs de ses témoignages sur YouTube où elle parle de son fils et de ses méthodes pour l’aider à surmonter sa maladie. Pour ce qui est de l’accueil en Église, Mathilde et sa famille s’adaptent aussi, présentes très régulièrement au culte. L’apprentissage et la transmission s’adaptent aux capacités de Bartolomé.

Pouvez-vous nous présenter votre famille et plus particulièrement votre fils ?

Nous sommes une famille de quatre personnes, mon mari Lionel, moi-même, notre fils Bartolomé, âgé de 16 ans, autiste typique sévère, et notre fille Magdalena âgée de 11 ans. Mon mari et moi travaillons à la maison car notre fils n’est pas scolarisé. Il n’a jamais été scolarisé à plein temps et nécessite une surveillance assez constante.

Pouvez-vous définir l’autisme et plus particulièrement celui de votre fils ?

L’autisme est un trouble neurodéveloppemental qui entraîne des répercussions sur l’ensemble de la vie de la personne (le langage, le comportement, la sensorialité, la motricité). Notre fils a de grandes difficultés à parler, en réalité nous devons toujours servir d’interface entre lui et les autres personnes car nous seuls le comprenons. Il a des difficultés avec les changements, il peut faire des crises de temps en temps (même si avec l’âge il en fait de moins en moins). Il a une gestuelle particulière (il fait des gestes « bizarres » qu’il ne peut pas contrôler).

Quel est votre lien avec le protestantisme ?

Nous venons d’une Église évangélique que nous avons cessé de fréquenter en 2016 car nous ne nous sentions plus vraiment en accord avec certains points. Il est difficile de ne pas être une famille extrêmement traditionnelle dans certaines Églises évangéliques ; par exemple, le fait que mon mari travaille à la maison pour s’occuper de notre fils posait régulièrement problème. Nous avons décidé de nous tourner vers le protestantisme réformé qui en réalité correspondait plus à nos valeurs. Nous fréquentons à présent la paroisse d’Épinal-Thaon.

Comment avez-vous transmis votre foi à vos enfants ?

Nos enfants ont toujours fréquenté le culte avec nous. Bartolomé n’allait pas à l’école du dimanche à l’Église évangélique. Cela était trop difficile à gérer. En revanche, il a suivi le groupe d’ados à l’Église d’Épinal.

Comment votre Église a accueilli votre fils et sa maladie ?

En effet, l’autisme est une maladie, pas un handicap. L’accueil a été cordial, Bartolomé a un autisme très visible. Il est souvent considéré comme déficient mental par les personnes qui ne le connaissent pas à cause de son langage très indigent et de sa gestuelle particulière. Pourtant scolairement il suit un programme de troisième. Finalement, c’est ce qui fait que les gens sont en général indulgents avec lui et bienveillants à notre endroit. Il a été baptisé au mois de mai 2021, tout à fait comme un adolescent ordinaire.

Dans la même rubrique...

Quelle stratégie pour les Églises ?

L’avenir de l’Église se dessine maintenant. En région parisienne des visions et des projets émergent, entre vigueur créatrice et risque de division.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris

Une invitation à la prédication

Le service Notes bibliques et prédications organise sur Zoom le 16 octobre de 10h à 12h30 un webinaire ouvert à tous pour encourager la formation à la prédication et réfléchir à la prédication pour aujourd’hui.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Marché de Noël de Strasbourg : retour des chalets, précautions sanitaires…

Le marché de Noël de Strasbourg accueillera ses premiers visiteurs le vendredi 26 novembre. Le point sur les spécificités de cette édition.

Un contenu proposé par Réforme

Le pasteur Fernand Frantz

Rencontre avec un personnage remarquable : un parpaillot engagé de longues années dans le ministère et dans les relations œcuméniques.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Le Cep

Mensuel de l’Église protestante unie de France, Le Cep propose à ses lecteurs des nouvelles des Églises locales de la région Cévennes-Languedoc-Roussillon et plus largement, des réflexions sur les sujets de société.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants bannière podcast