Le « Diaconat » consistorial fait peau neuve !

Le Diaconat consistorial fait peau neuve !

L’Association d’entraide protestante (AEP) se transforme en passant de la gestion des maisons de retraite à celles de cas difficiles au sein de chacune des communautés.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 6 août 2018

L’Association d’Entraide Protestante (AEP), dont le siège est à Pau, a été fondée en 1906 et a pour but « d’accorder aux personnes isolées, fragilisées économiquement ou socialement, sans conditions de ressources ni de confession, une aide matérielle, spécialement en matière de logement, ainsi qu’une aide morale ».

Le 18 décembre 2015 la pastorale qui se tenait à Orthez proposait au président de l’AEP que le Conseil d’administration soit, à l’avenir, constitué sur la base des Églises locales. Le 23 septembre 2017, une AG a élu un Conseil composé des pasteurs du Consistoire, de membres des CP et de membres d’Églises engagés dans la diaconie. Le Bureau de 6 membres, élu le 1er février 2018 a souhaité que chaque membre du Conseil d’administration de l’AEP soit, de fait, un « représentant local » de l’Association dans sa paroisse.

Une nouvelle dynamique

L’activité principale de l’AEP était la gestion de maisons de retraite – merci à ceux qui y ont travaillé ! Mais l’intention est aujourd’hui que chaque paroisse, soutenue ou non par un diaconat local, puisse répondre rapidement aux problèmes dont elle a connaissance et fasse remonter au Bureau de l’AEP ceux qui pourraient être les plus lourds ou les plus difficiles à gérer.

Nathalie Paquereau, la nouvelle présidente (pasteure à Bayonne/Biarritz), a envoyé un questionnaire : « Quelle AEP voulons-nous ? » et les réponses vont permettre d’y donner suite au plus près des réalités économiques et sociologiques de nos 3 départements. Mais l’AEP ce n’est après tout qu’une structure. Seule la participation des membres de nos communautés pourra lui permettre de dire plus humainement l’amour inconditionnel de notre Dieu.

Important : Afin que l’Association puisse continuer à être reconnue d’utilité publique, elle doit compter au moins 200 membres. C’est pourquoi nous invitons les lecteurs de cet article à la soutenir en adressant leur cotisation 2018 (Membre actif : 10€ ; Membre bienfaiteur 20€) à notre siège de gestion : AEP, 23 place de la Poustelle, 64300 Orthez.

Sur le même thème

L’été, l’aide alimentaire continue

Tout l’été, l’Armée du Salut maintient le plus possible ses distributions alimentaires. Le point à Paris, Lyon, Marseille, Mulhouse et Nice.

Un contenu proposé par Armée du Salut
Les nouveaux enjeux de la diaconie

Les nouveaux enjeux de la diaconie

A l’évocation du mot diaconie, certains ont encore une image caricaturale. C’est sans compter les associations et les fondations de la Fédération de l’Entraide Protestante qui s’inscrivent de plain-pied dans les besoins et les enjeux actuels

Un contenu proposé par Proteste
Et si je donnais (aussi) du temps aux autres ?

Et si je donnais (aussi) du temps aux autres ?

Ça vous taraude depuis quelque temps : vous aimeriez bien vous engager pour les autres. Faire quelque chose dans ce monde où tout va mal. Mais comment ? Embrasser une cause, faire du bénévolat, aider ceux qui n’ont rien ? Comment choisir ?

Un contenu proposé par Inspirations

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire