Le Jubilé de la Réforme au cœur des préoccupations

Le Jubilé de la Réforme au cœur des préoccupations

Les Eglises réformées romandes mettent l’accent sur la célébration du Jubilé au travers de toutes leurs activités. L’année 2017 verra également la création de plusieurs aumôneries œcuméniques.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 1 février 2017

Auteur : Laurence Villoz

« Nous avons essayé de colorer tous nos projets avec le Jubilé. Nous avons poussé les paroisses et les régions à ancrer leurs événements dans l’idée de la célébration des 500 ans de la Réforme », lâche Paolo Mariani, chargé de communication de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud (EERV). Une perspective partagée par l’ensemble des Eglises réformées romandes.

« Le Jubilé et les réflexions qu’il a suscitées sont intimement liés au projet de repositionnement de notre Eglise, nommé Eglise 21. Cette nouvelle vision théologique et ecclésiologique sera officiellement lancée en septembre 2017 », explique Bertrand Baumann, chargé de la communication de l’Union synodale Berne-Jura-Soleure. Par ailleurs, l’Eglise réformée bernoise devra également faire face, cette année, à la décision du Grand Conseil sur la modification des rapports entre Eglise et Etat.

A Genève, des changements politiques devraient aussi voir le jour. « Un des grands enjeux pour 2017 est le débat sur la laïcité au Grand Conseil », souligne Alexandra Deruaz, codirectrice de l’Eglise protestante de Genève.

De son côté, l’Eglise réformée évangélique du canton du Valais (EREV) développe sa visibilité. « Nous allons continuer de travailler à l’unification de notre Eglise tout en respectant la diversité des paroisses, notamment en uniformisant les logos de l’EREV », explique Robert Burri, le président du Conseil synodal.

Par ailleurs, l’accent pour 2017 sera mis sur œcuménisme, en augmentant le nombre d’activités en collaboration avec l’Eglise catholique, largement majoritaire en Valais, comme la création d’aumôneries.

Une préoccupation partagée par l’Eglise évangélique réformée du canton de Fribourg (EERF) qui a collaboré à la création d’aumôneries œcuméniques dans des centres de soins palliatifs. « De plus, nous allons travailler au projet d’aumônerie du futur centre pour demandeurs d’asile de la Gouglera, à Chevrilles », précise Pierre-Philippe Blaser, président du conseil synodal de l’EERF.

Dans le canton de Vaud, la première aumônerie agricole établie en 2015 se dote d’un 30 % supplémentaire dès 2017. Parallèlement, le service d’aumônerie de l’Eglise réformée évangélique du canton de Neuchâtel (EREN) élabore plusieurs projets.

Plus d’articles sur le site de Réformés

Edition Genève du mois de février 2017

Protestants 2017 PFP

Dans la même rubrique...

Quelle est la relation entre la jeunesse et l’Eglise unie ?

Entretien avec la pasteure Christine Mielke, responsable de l'animation des réseaux jeunesse.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos
"Ce qui attire les gens, c’est une vie de fraternité"

“Ce qui attire les gens, c’est une vie de fraternité”

Cinq question à frère Daniel Attinger, pasteur et bibliste au monastère de Bose, en Italie

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

La théologie est-elle nécessaire dans un monde sans Dieu ?

La réponse de la théologienne protestante Élisabeth Parmentier lors des Rendez-vous de la pensée protestante 2019.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants