vie des paroisses

Le temple de Vichy au loto du patrimoine

À Vichy, les protestants se réunissent dans un petit temple centenaire, de style néogothique anglais, classé en 2002 à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. Il vient de bénéficier de plus de 100000 € du loto du patrimoine.

Un contenu proposé par Réveil

Publié le 18 mars 2022

Auteur : Gérald Machabert

Ce temple est devenu, par la volonté du conseil presbytéral, un lieu de visibilité de l’Église : ouverture et visites, culte de la cité… Une association culturelle a été créée pour y faire vivre musique (excellente acoustique !), conférences…

L’aide du loto

La lumière médiatique s’est posée récemment sur le temple quand il a été sélectionné pour recevoir une subvention de 105 000 € du loto du patrimoine, chapeauté par Stéphane Bern.
Mais, c’est grâce à tous les travaux précédents que le dossier, précis, a pu être monté ! Tout d’abord, une analyse complète des problématiques, puis le montage d’un plan d’action, les contacts divers, et enfin, le choix des matériaux gui[1]dé par l’esthétique, et les travaux d’urgence autofinancés… Pour les financements importants : crédit pour le chauffage, appel sur site à financement participatif, fonds propres de l ’Église… Chaque année, « un petit bout » a ainsi pu être réalisé.
C’est donc tout naturellement que les équipes de l’Église de Vichy ont été amenées à envisager de déposer un dossier auprès de la mission patrimoine de Stéphane Bern ! À la nouvelle de la subvention accordée, la joie et la satisfaction étaient grandes, mais le travail est loin d’être terminé et sollicite toujours autant les bénévoles. Le projet porte sur la rénovation des vitraux : 6 m de hauteur, montés au plomb par l’extérieur, à nettoyer et refaire à l’identique par un artisan local. Nous constatons à travers ce projet, le sérieux et le professionnalisme de l’entreprise ; mais aussi l’engagement des paroissiens de la petite paroisse « disséminée » de Vichy.

La mobilisation continue

Chacun peut apporter sa petite pierre (au sens figuré ici !) : ainsi un film a été réalisé sur l’histoire du temple par l’architecte d’art, A. Regon. La subvention accordée couvre environ 40 % du montant total – seulement, pourrait-on dire. Le nouveau Conseil presbytéral a donc poursuivi l’investissement. À la manœuvre, Jean Corneglio, conseiller presbytéral et ingénieur-conseil dans la vie civile, insiste sur les engagements de tous dans la commission immobilière, sur le travail de « préparation » qu’ont constitué les rénovations précédentes.

Dans la même rubrique...

Sculpter pour donner la vie

Pascale Hamelin est sculptrice. C’est aussi une protestante engagée. Elle nous a ouvert les portes de son atelier au Pecq, dans les Yvelines. L'occasion d'en savoir un peu plus sur son parcours, son processus créatif et ses œuvres.

Un contenu proposé par Campus protestant

Présidentielle : la FPF et l’Uepal prennent leur “responsabilité chrétienne”

La Fédération protestante de France et l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine prennent position avant le second tour qui opposera Marine Le Pen à Emmanuel Macron, dimanche 24 avril.

Un contenu proposé par Réforme

Philippe Saurat, ni prêcheur ni laïc

Difficile de définir ou condenser le profil d’un homme de bonne volonté, qui s’est rendu disponible à des engagements et intérêts variés. On va quand même essayer...

Un contenu proposé par Echanges

Écouter, c’est témoigner

En paroisse ou ailleurs, l’accompagnement d’une personne se vit souvent à travers l’écoute, un mot fourre-tout que chacun façonne à sa manière.

Un contenu proposé par Le Protestant de l’Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réveil

Mensuel de l’Église protestante unie de France, Réveil propose à ses lecteurs des nouvelles des Églises locales de la région Centre-Alpes-Rhône et plus largement, des réflexions sur les sujets de société.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast