L'Église finlandaise en quête d’un émoji du pardon

L’Église finlandaise en quête d’un émoji du pardon

L'Église évangélique luthérienne de Finlande (ELCF) a lancé une campagne pour la création d’un émoji exprimant la notion de pardon.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 17 septembre 2019

Lire directement l’article sur Réformés

Tout un chacun peut soumettre une suggestion ou voter pour son design favori. Une proposition sera envoyée au Consortium Unicode pour être incluse dans les émojis standard avant la fin de l’année.

Les émojis font partie intégrante de la communication moderne et aujourd’hui plus de 3000 émojis officiels sont utilisés pour représenter notre quotidien, ajoutant par là même de la couleur à nos échanges virtuels. En 2015, la Finlande est devenue le premier pays au monde à créer son propre ensemble d’émojis thématiques nationaux approuvés par le gouvernement. Mais jusqu’à présent, il n’existe aucun emoji qui transmette le sens «Je te pardonne». La campagne Forgivemoji, lancée par l’Église évangélique luthérienne de Finlande (ELCF) et ses partenaires, vise à combler cette lacune, tout en sensibilisant l’opinion à l’importance du pardon et de la réconciliation.

Mettre l’accent sur la paix

La campagne a été conçue l’année dernière, au cours de laquelle l’accent a été mis sur la paix en Finlande, explique Tuomo Pesonen, directeur de la communication […]

Lire la suite sur Réformés

Sur le même thème

Aux États-Unis, l’Église se vit toujours plus à table

Aux États-Unis, l’Église se vit toujours plus à table

Véritable phénomène outre-Atlantique, le mouvement des «church dinner» rassemble ses fidèles tant autour de la nourriture, de la foi que des amitiés.

Un contenu proposé par Réformés
Sous la robe, le pasteur

Sous la robe, le pasteur

Alors que plusieurs Églises réformées romandes vont consacrer, cet automne, leurs nouveaux ministres, comment choisissent-ils leur robe ?

Un contenu proposé par Réformés
Une école protestante, au Levant

Une école protestante au Levant

Au Liban, le pasteur Hagop Akbasharian est à la tête d’une école fondée par des missionnaires suisses.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Abonnez-vous à un média protestant !