les jeunes au culte

Miracles de la musique

Des membres du dernier conseil régional PACCA ont évoqué la dimension musicale des célébrations protestantes, qui a devant elle, semble-t-il, une marge de progression. Cette dimension peut Être reliée à la présence des Jeunes au culte.

Un contenu proposé par Echanges

Publié le 10 août 2021

Auteur : Séverine Daudé

Ah, les cultes parents-enfants de mon enfance ! Toute une époque ! Aujourd’hui, on ne dit plus culte parents-enfants, mais culte familles. Sous cette expression, on pense d’abord aux catéchumènes et groupes d’ados, mais ce n’est pas restrictif. Et dans l’intergénérationnel, certains sont experts. Je pense en particulier aux communautés malgaches, où c’est « culte familles » chaque dimanche. Avec des réflexes un peu plus collectifs que chez nous, peut-être. Mais là où elles sont fortes, c’est qu’elles savent mettre chaque génération au travail, notamment autour de la musique et du chant.

Un service indispensable

Du coup, pour les jeunes qui, le dimanche matin, seraient tentés d’aller voir sous leur oreiller si l’Église n’y est pas, le fait d’être utile à la célébration, et même indispensable, favorise sans doute leur présence. Instruments, voix : ils rendent service, ils contribuent à la beauté et à l’énergie des chants et de la prière de l’assemblée, ils collaborent avec les adultes.

Ils ne sont pas quelques spécimens farouches qu’on a réussi à orienter vers le temple pour une heure sous surveillance, mais des fidèles actifs, à part entière. Les jeunes peuvent jouer une partition importante dans la communauté. Elle changera avec les années, sans doute, elle se diversifiera. Pourtant, ces cultes où ils auront été à l’œuvre, devant tous et pour tous, il y a peu de risque qu’ils les oublient !

Entre deux cultes

Et puis la musique fait lien, aussi, entre deux cultes : échanges de partitions, répétitions, musiciens qui se lancent… Elle crée du lien entre personnes qui ne se connaissent pas toujours bien, entre les anciens et les plus jeunes. Encore faut-il que tous s’accordent à jouer le jeu de tous les répertoires ! Certains ajouteront plus tristement : encore faut-il déjà trouver des jeunes !

Dans la même rubrique...

Formation continue des pasteurs

La Communion protestante luthéro-réformée (CPLR), organise la formation continue des pasteurs. Voici le nouveau programme en cette rentrée.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

L’Assemblée du Désert 2021

À l’occasion du 150e anniversaire de la « Miss pop », l’Assemblée du Désert, qui aura lieu le 5 septembre à Mialet (Gard), évoquera ce protestantisme hors les murs, l’un des ferments actifs du mouvement évangélique et du Christianisme social.

Un contenu proposé par Église protestante unie de France – Infos

Un futur temple dans l’est parisien

Le 18 septembre, la cérémonie de pose de la première pierre du futur temple de Champigny-sur-Marne a permis de dévoiler les grands traits d’un projet inédit porté par l’Église protestante unie en Ile-de-France.

Un contenu proposé par Réforme

Seconde Guerre mondiale : Étobon, village martyr protestant

Il y a 77 ans, le 27 septembre 1944, 39 hommes étaient fusillés par les soldats de la Wehrmacht dans le village d’Étobon, en Haute-Saône.

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Echanges

Mensuel de l’Église protestante unie de France, Echanges propose à ses lecteurs des nouvelles des Églises locales de la région Provence-Côte d’Azur-Corse et plus largement, des réflexions sur les sujets de société.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants