Monter sur les planches pour s’insérer

Monter sur les planches pour s’insérer

Le Diaconat de Bordeaux a reçu la mission d’offrir à des demandeurs d’asile un hébergement et un accompagnement dignes. Zoom sur une nouvelle méthode qui connaît un réel succès.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 21 mars 2018

Lire directement l’article sur Ensemble - Sud-Ouest

Durant le temps de la procédure d’asile, le Diaconat est chargé d’apprendre le français à ceux qu’il héberge afin de mieux les insérer dans la société.

Véritable institution protestante bordelaise, le Diaconat de Bordeaux s’est vu confier un centre d’accueil de demandeurs d’asile (CADA). Depuis mai 2016, de jeunes migrants venus essentiellement d’Afrique y sont accueillis. Cherchant à favoriser l’autonomie des nouveaux arrivants, le Diaconat a mis en place des ateliers de théâtre afin d’apprendre le langage de la vie de tous les jours. Apprendre autrement.
Pour parler français, les demandeurs d’asile s’appuient bien souvent sur des associations qui dispensent des cours d’alphabétisation. Pour beaucoup, ces associations sont composées de bénévoles parfois pas ou peu formés. Or enseigner est un métier et être professeur de français, une vraie responsabilité. Aussi, le Diaconat a décidé de faire appel à l’association Le français sur les planches qui propose aux migrants de jouer des saynètes issues des situations de la vie courante. Selon son professeur, François-Xavier Lagarde, c’est un retournement des méthodes académiques. Pas de table, peu de chaises, des apprenants debout, par terre, dansant, chantant, et jouant des pièces parfois totalement absurdes. Un objectif : dépasser ses limites et s’attaquer à l’obstacle majeur : la peur de parler. Avec la répétition comme clé de la réussite. Ainsi, François-Xavier Lagarde élabore les saynètes qu’il illustre par des dessins afin de ne pas passer par l’écrit. À chaque dessin, un texte, une phrase, qui seront répétés parfois des dizaines de fois jusqu’à ce qu’ils soient sus […]

Lire la suite sur Ensemble - Sud-Ouest

Sur le même thème

Accueil des migrants : les chrétiens toujours mobilisés

À l’heure où le Conseil d’État statue sur l’avenir des circulaires de décembre 2017, le climat entre gouvernement et associations est à la fraîcheur.

Un contenu proposé par

Pour un accueil digne des exilés

Depuis 2014, le protestantisme français se mobilise pour l'accueil des réfugiés, et tente d'inciter les autorités à répondre plus largement à la détresse des migrants. Le Defap s'associe aujourd'hui au nouvel appel de la FPF.

Un contenu proposé par Mission – Défap
La FEP très mobilisée sur l’actualité des migrants

La FEP très mobilisée sur l’actualité des migrants

Alors qu’un projet de loi « asile-immigration » se dessine pour un vote en février 2018, la Fédération d’Entraide Protestante suit de très près l’actualité des dernières semaines.

Un contenu proposé par Fédération de l’Entraide Protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire