Officier de l’Armée du Salut, une vocation

Officier de l’Armée du Salut, une vocation

Le témoignage du colonel Daniel Naud, supérieur de la Congrégation de l’Armée du Salut.

Un contenu proposé par Armée du Salut

Publié le 19 septembre 2017

Lire directement l’article sur Armée du Salut

Alors que l’on s’inquiète d’une crise des vocations, l’Armée du Salut déploie plusieurs mesures en vue de sensibiliser les publics à cette question. La nomination de secrétaires territoriaux de jeunesse en lien avec le service des candidats, la création d’un site devenirofficier.org, le dimanche des vocations, le week-end annuel d’orientation pour les jeunes impliqués dans les activités des postes, et la brochure « Servir Dieu dans l’Armée du Salut » sont autant de moyens utilisés pour attirer l’attention des personnes désireuses de servir Dieu dans notre mouvement.

Il y va de l’avenir et de la survie de notre mouvement. Convaincu que Dieu appelle, comme toujours, des hommes et des femmes, jeunes et moins jeunes, à se lever et à s’engager à sa suite, à vivre une vie qui l’honore et à le servir, des orientations ont été définies, de manière à mieux concentrer nos efforts. Un de nos vieux chants le soulignait déjà : «Gagner le monde à notre Dieu…». À y regarder de près, rien n’a changé, et tout ce que nous entreprenons doit tendre vers cet objectif. Mais nous ne devons jamais oublier que Dieu est bien au-dessus de tous nos plans, et que c’est bien lui qui se manifeste aux hommes, selon ses desseins.

Servir Dieu toute une vie n’est pas un engagement à prendre à la légère. Les élèves-officiers (ou «Cadets»), actuellement en formation, le savent bien. Que ce soit après avoir suivi des études prolongées, sanctionnées par des diplômes, ou au terme d’une première expérience dans la vie active, les futurs officiers, répondant à la vocation, doivent se soumettre à une préparation intensive qui […]

Lire la suite sur Armée du Salut

Dans la même rubrique...

La pasteure fait son « one-woman-show »

La pasteure fait son « one-woman-show »

Françoise Dorier, pasteure à La Chaux-de-Fonds, monte sur scène pour proposer une version décalée des Évangiles remplie d’humour.

Un contenu proposé par Réformés
« La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers. »

« La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers »

S’il y a bien un lieu où cette parole de Jésus résonne en ce moment, c’est en France où beaucoup d’Églises peinent à recruter des pasteurs et des responsables laïcs. L'éditorial de la rédaction.

Un contenu proposé par
« Que la grâce de Dieu soit sur toi »

« Que la grâce de Dieu soit sur toi »

Comme n’importe quel texte littéraire, nos cantiques ont une histoire, un auteur et un contexte. Zoom sur « Que la grâce de Dieu soit sur toi ».

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Armée du Salut

Fondée en 1878 par le pasteur anglais William Booth, l’Armée du Salut est aujourd’hui une structure internationale implantée dans plus de 120 pays et qui rassemble 2,5 millions de salutistes à travers le monde. De la banque alimentaire aux centres d’Accueil d’urgence, l’Armée du Salut contribue depuis plus d’un siècle à faire progresser la dignité de l’Homme.

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants