Changement

Pourquoi la théologie a mis des décennies à être verte ?

Le livre « Église et écologie, La révolution à reculons » rend compte des difficultés rencontrées par les Églises en matière de révolution écologique.

Un contenu proposé par Réformés

Publié le 3 octobre 2020

Lire directement l’article sur Réformés

Juste avant la pandémie, un colloque sur la théologie verte a réuni une vingtaine de chercheurs à la Faculté de théologie protestante de Strasbourg. L’enjeu? Comprendre pourquoi cette pensée a mis tant de temps à émerger et être reconnue de la part des Églises. Publié sous la direction de Christophe Monnot et Frédéric Rognon, Église et Écologie, La révolution à reculons (Labor et Fides, 2020) regroupe des contributions issues de ces deux jours intenses, précieuses pour comprendre pourquoi Église et écologie furent longtemps deux thèmes n’allant pas de soi, voire franchement opposés.

C’est Lynn White qui, le premier, lance un pavé dans la mare. En 1967, ce médiéviste américain développe une thèse qui fera date: le christianisme, avec sa vision anthropocentrique du monde, serait à la racine de la crise écologique. Cette conférence est le point de départ de réflexions écologiques toujours plus poussées au sein des Églises. Dès les années 70, le Conseil œcuménique des Églises (COE), notamment, fait figure de précurseur, porté par une élite protestante et orthodoxe, stimulée par certains théologiens de la libération. Son programme Justice Paix et Sauvegarde de la Création (JSPC), élaboré dans les années 80 reste aujourd’hui une référence.

Curieusement, le Pape François dans sa célèbre encyclique de 2015 Laudato Sì, qui est aujourd’hui devenu un texte phare sur  […]

Lire la suite sur Réformés

Vous pourriez aimer aussi

Crises de croissances

Crises de croissances

« Ce n’est pas la décroissance le problème, c’est le manque d’interrogations sur les conséquences du mode de croissance actuel ». Une réflexion du sociologue Frédéric de Coninck.

Un contenu proposé par Tendances, Espérance
La formation Points chauds en ligne !

La formation Points chauds en ligne !

En raison du contexte sanitaire et de ses incertitudes, la formation Points chauds 2020-2022, proposée par le Centre de Formation du Bienenberg, aura lieu en ligne.

Un contenu proposé par
Autre monde, nouveau monde

Autre monde, nouveau monde

Si je me souviens bien, nous nous étions tous souhaité du « neuf » pour 2020. Ce vœu traditionnel de janvier résonne encore en cette rentrée - de façon exceptionnelle, évidemment !

Un contenu proposé par Echanges

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réformés

Réformés est le mensuel des protestants réformés de Suisse romande. Il est financé par les Églises réformées suisses des cantons de Vaud, Neuchâtel, Genève, Berne francophone et Jura.

Derniers contenus du partenaire

Rejoignez-nous sur Instagram