Que savez-vous de l'histoire de la FEP ?

Que savez-vous de l’histoire de la FEP ?

Retour sur l'action de la Fédération de l'Entraide Protestante. A quand remonte le début de sa mobilisation ?

Un contenu proposé par Fédération de l'Entraide Protestante

Publié le 5 avril 2016

Lire directement l’article sur Fédération de l'Entraide Protestante

Vous connaissez l’action de la Fédération de l’Entraide Protestante dans le domaine social, médico- social et sanitaire, son rôle auprès des populations démunies et précaires, des réfugiés et des migrants. Mais à quand remonte le début de sa mobilisation ?

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, les nombreuses œuvres diaconales qui coexistaient au sein du  monde protestant français constituaient une mosaïque d’institutions hétérogènes, et, pour la plupart d’entre  elles, isolées. L’édification d’une maison commune regroupant toutes les composantes de la diaconie protestante en France s’est étalée sur près d’un demi-siècle.

La constitution de la Fédération des œuvres évangéliques (FOE), en 1949, suivie un an plus tard par celle de la Fédération des institutions chrétiennes (FIC) s’inscrivit dans le contexte de l’immédiat après-guerre : il fallait remettre en état les bâtiments endommagés, recruter des cadres compétents, se moderniser et s’adapter à un environnement profondément renouvelé avec la mise en place d’un système public de protection sociale.
La FOE, pour les départements de l’Alsace et de la Moselle et la FIC, implantée dans les autres départements, poursuivaient un triple objectif :

  • rapprocher les institutions diaconales et les Églises issues de la Réforme, en rappelant inlassablement aux paroisses les devoirs sociaux d’une Église vivante ;
  • partager les expériences ;
  • représenter leurs adhérents face aux pouvoirs publics.

Au cours des « Trente Glorieuses », les cadres dirigeants et le personnel se professionnalisèrent, ce qui ne fut pas sans préoccuper les dirigeants associatifs qui s’alarmaient des risques de sécularisation des institutions et de la perte de leur référence protestante. […]

Lire la suite sur Fédération de l'Entraide Protestante

Dans la même rubrique...

La force d’une foi partagée

Si je regarde autour de moi, je découvre des visages, ou plutôt des yeux, qui ne sourient plus beaucoup. Si j’écoute autour de moi, j’entends toujours les mêmes conversations. Et si je lis, je découvre encore et toujours des inquiétudes et peu d’insouciance.

Un contenu proposé par Réveil

Vœux de la FPF – Discours d’introduction de François Clavairoly

Le discours d'introduction du pasteur François Clavairoly, président de la de la FPF, lors de la cérémonie des vœux 2021.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

Comment une prédication peut-elle être libératrice ?

Retour sur le congrès de la Société internationale de théologie pratique (SITP) avec Christophe Singer, maître de conférences en théologie pratique à l'IPT de Montpellier.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

L’insolence de la parole

« Je ne crois pas pour être consolée. Je crois pour honorer le feu de la vie qui brûle en moi. En nous. »

Un contenu proposé par Blog de la Librairie protestante

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Fédération de l’Entraide Protestante

La Fédération de l’Entraide Protestante (FEP) rassemble 360 associations et fondations œuvrant dans le champ social, médico- social et sanitaire. Reconnue d’utilité publique depuis 1990, la FEP se fixe comme objectif de lutter contre toutes les atteintes à la dignité humaine, pour une société plus juste et plus solidaire. Elle édite la revue Proteste.

Derniers contenus du partenaire