édito

Un avenir possible dans la prière

Le billet d'Anne-Marie Feillens, présidente du conseil régional du Sud-Ouest.

Un contenu proposé par Ensemble - Sud-Ouest

Publié le 1 octobre 2021

À l’ACAT, le mois d’octobre est traditionnellement dédié aux rassemblements régionaux des membres de l’association. C’est souvent l’occasion de travailler sur un thème, avec un intervenant. L’ACAT m’a permis d’approfondir ma prière en comprenant que, s’il faut bien sûr prier pour des victimes, il est tout aussi important de prier pour les bourreaux. Il s’agit de confier à Dieu toutes les personnes afin qu’il soutienne les unes et qu’il permette aux autres de prendre conscience du mal qu’elles font. Dans la vie quotidienne, la prise en compte de la globalité d’une situation de crise, de violence, de conflit … est nécessaire aussi pour permettre à toutes les personnes impliquées de s’en sortir, si elles le souhaitent.

« Priez pour vos ennemis » est une injonction, une invitation difficile à entendre et à mettre en pratique. Elle peut pourtant être d’une grande aide parce qu’elle nous propose de nous adresser à Dieu (prier) au sujet d’une personne (votre ennemi) avec laquelle le dialogue est souvent rompu. Cette prière devient synonyme de possible là où tout semble fermé, sans avenir.

Que la confiance de Dieu stimule notre confiance à nous pour lui confier notre prière, même celle qui paraît impossible.

Dans la même rubrique...

Adresse du protestantisme : Solidarité internationale

La Fédération protestante de France aborde toutes les semaines jusqu'à l'élection présidentielle, une nouvelle thématique au travers de l'Adresse du protestantisme.

Un contenu proposé par Chaîne vidéos – FPF

« Tout ce qui traite de la Bible est important à mes yeux »

Après 38 années passées à l’Alliance biblique française, Joëlle Mongredien part à la retraite au mois d’avril 2022. Entretien.

Un contenu proposé par Alliance biblique française (ABF)

La paix sociale, la priorité des évangéliques de France

Le Conseil national des évangéliques de France (Cnef) verrait d’un bon œil qu’Emmanuel Macron fasse de la paix sociale sa priorité. Il lui a redit.

Un contenu proposé par Réforme

L’Église protestante de Genève pas encore prête à « démasculiniser Dieu »

Lors de son dernier Consistoire, l’Église atteste que son travail sur le genre de Dieu, qui a suscité la polémique, n’est pour l’heure qu’au stade de la réflexion.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Sud-Ouest

Mensuel de l’Église Protestante Unie de France en Sud-Ouest, il offre à ses lecteurs un apport spirituel, des informations sur leur église sur le plan local, mais aussi sur l’Église au niveau national et international. Enfin, le journal Ensemble veut aider ses lecteurs à penser bibliquement les problèmes du monde contemporain.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast