parcours

Une scripte à la Faculté

Nous avons rencontré Ermeline lors de la semaine intensive d’hébreu à l’IPT, faculté de paris. Elle nous a raconté son métier et son parcours. L’occasion de découvrir une profession peu commune.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

Publié le 4 octobre 2021

Lire directement l’article sur Institut protestant de théologie

La soferout est l’activité de calligraphie des textes, écrits à la main sur un parchemin et comprend l’écriture mais également la restauration des parchemins anciens détériorés au fil du temps.

Un sofer est, au sens traditionnel du terme, un scribe, c’est-à-dire un expert en calligraphie hébraïque.

Aujourd’hui, les scribes sont appelés sofer STaM 2. Ils sont principalement chargés de copier les parchemins de mezouza (boîtier contenant la prière du Shema Israël, que

l’on place sur les linteaux des portes), des tefilin  (du mot tefila, prière, qu’on appelle aussi phylactères, boitiers que les juifs pratiquants nouent sur leur front et leur bras gauche et contenant des parchemins où sont écrits des versets de la Tora) et des rouleaux de Torah. Ils écrivent aussi les rouleaux d’Esther, les contrats de mariage et les certificats de divorce.

Dans le judaïsme orthodoxe traditionnel, une des mouvances du judaïsme, la pratique de la soferout est interdite aux femmes. Dans le judaïsme libéral, également appelé réformé, les femmes ont les mêmes obligations, les mêmes droits et les mêmes devoirs que les hommes.  Cette égalité, liée au port des tefillin leur permet d’exercer le métier de sofer.

Une chose ne change pourtant pas, ce sont les règles d’écriture traditionnelle précises, tant par rapport à la forme des lettres qu’aux […]

Lire la suite sur Institut protestant de théologie

Vous pourriez aimer aussi

Parole d’enseignant : le témoignage de Guilhen Antier

3 questions à Guilhen Antier, enseignant en dogmatique et psycho-anthropologie à l’IPT, faculté de Montpellier. Il revient sur cette année 2021 si particulière et évoque ses espérances pour la rentrée prochaine.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

Parole d’étudiant : Joël témoigne

4 questions à Joël Setsoafia Yawo-Nake, doctorant à l’IPT, faculté de Montpellier, qui revient sur la journée d’étude du Centre Maurice-Leenhardt.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

Parole d’étudiante : Géraldine témoigne

4 questions à Géraldine Walter, étudiante en Master 2 de théologie à l’IPT, faculté de Paris.

Un contenu proposé par Institut protestant de théologie

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Institut protestant de théologie

L’Institut protestant de théologie est un établissement d’enseignement supérieur composé des facultés de Paris et de Montpellier. Son ancrage est protestant mais son enseignement ouvert à tous.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast