Selma, pour se mettre en marche !

Selma, pour se mettre en marche !

Le biopic sur le pasteur baptiste Martin Luther King sort le 11 mars.

Un contenu proposé par ArtSpi'in

Publié le 10 mars 2015

Auteur : Jean-Luc Gadreau

Lire directement l’article sur ArtSpi'in

Étonnamment, aucun biopic sur Martin Luther King n’avait été jusqu’alors réalisé au cinéma. C’est maintenant chose faite, avec l’heureuse initiative de la jeune cinéaste Ava DuVernay, issue du cinéma indépendant, qui avec Selma, nous plonge au cœur du combat mené par ce pasteur baptiste pour garantir le droit de vote à tous citoyens américains. Le film sort sur les écrans français le 11 mars, après avoir reçu l’oscar de la meilleure chanson originale.

L’histoire se déroule au début de 1965. Une grande partie des Afro-Américains ne peuvent toujours pas voter. Martin Luther King demande au président Lyndon B. Johnson d’abroger la loi, mais sans succès. Pour le convaincre de changer le cours de l’histoire, il organise trois marches pacifiques dans les rues de Selma dans l’Alabama. La situation s’envenime et tourne au chaos, alors que les blessés se multiplient et que les scènes de violence ébranlent les communautés blanches et noires. Porté par ses discours de tolérance, son dévouement envers sa famille et sa foi inébranlable, Martin Luther King tente de rallier partisans et adversaires à sa cause non violente.

Autant le dire tout de suite, on ne ressort pas totalement indemne de ces 128 minutes de grand cinéma. Et nul besoin d’attendre très longtemps pour se retrouver interpelé au plus profond de soi, bouleversé par ce récit magnifique mais terriblement dur à la fois.

Il y a sans doute beaucoup de raisons à cela. Évidemment l’histoire en elle-même en tout premier lieu, mais aussi une réussite technique et artistique indéniable (au point où le prestigieux site américain Rotten Tomatoes qui recense les avis de critiques professionnels attribue une note parfaite à Selma et ce, avec plus de 80 commentaires au total). On a là déjà donc des ingrédients consistants… mais peut-être que ce qui accentue et donne tant de force à ce film se situe encore ailleurs. Dans ce parti pris de la réalisatrice Ava DuVernay de se fixer non sur la vie ou une longue période de l’histoire de MLK (ce qui est généralement le cas pour grand nombre de biopics traditionnellement, de plus quand il s’agit du premier) mais sur un événement marquant, les marches de Selma. Toute l’action est concentrée. Concentrée sur quelques jours simplement, concentrée également sur les personnages, privilégiant la proximité avec les acteurs au travers de gros plans (alternant de temps en temps avec quelques plans larges qui soudainement prennent encore plus d’importance), filmant au plus près des corps, des visages, des regards, positionnant l’humain au centre du déroulement des événements, grâce aussi à une grande qualité photographique. […]

Lire la suite sur ArtSpi'in

Dans la même rubrique...

Virages : confinement, désir de changement et monde nouveau

Le théologien suisse Denis Müller a tenu, depuis le début de son confinement, un journal où il a noté ses réactions, ses états d'âme, ses souvenirs, ses goûts artistiques, ses envies. Il s'interroge : dans quel monde voulons-nous vivre demain ?

Un contenu proposé par Éditions Olivétan

La chronique cinéma de Fréquence protestante

Garance Hayat présente les films à l'affiche avec notamment "Antigone" de Sophie Derraspe, "Rocks" de Sarah Gavron et s'entretient avec Olivier Babinet, le réalisateur de "Poisson sexe".

Un contenu proposé par Fréquence Protestante

La nature est en nous !

La nature est en nous : c'est le cri d'émerveillement que Lia Rosso, biologiste et journaliste scientifique, a su retransmettre en un livre.

Un contenu proposé par Radio Réveil

Comment l’animal est devenu un individu

La présence de compagnons à quatre pattes existe dans toutes les sociétés humaines. Cette relation varie toutefois selon les cultures et les époques.

Un contenu proposé par Réformés

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

ArtSpi’in

Cinéma, culture, sport, spiritualité, société… Autant de sujets de prédilection du blog de Jean-Luc Gadreau, ArtSpi’in. Jean-Luc Gadreau est pasteur, auteur, mais aussi attaché de presse du Jury œcuménique au Festival de Cannes.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast