Pasteur contre pesticides

Pasteur contre pesticides

La position anti-pesticides d'un pasteur dans une région viticole où le sujet est très sensible.

Un contenu proposé par Christianisme social

Publié le 21 avril 2016

Lire directement l’article sur Christianisme social

Rodoplhe Kowal est pasteur dans une région viticole, le cognaçais (Charente).

Je voudrais relater mon expérience de pasteur prenant une position anti-pesticides dans une Église locale où le sujet est très sensible, dans une région viticole.

Beaucoup de gens sont contre les pesticides ou cherchent à éviter les produits qui en contiennent. C’est la raison d’être de l’agriculture biologique et de tout le réseau de distribution d’aliments bio. Depuis ma jeunesse, quand j’ai quitté le foyer de mes parents, j’ai toujours consommé des produits bio, autant que possible. Ma sensibilité écologique et éthique m’a même poussé à devenir végétarien puis végane – mais ceci est un autre débat ! -. Jusqu’ici, il n’y a rien d’extraordinaire : des centaines de milliers de personnes en France vivent comme ça.

En revanche, quand le pasteur d’une Église locale en milieu rural, constituée en majorité d’exploitants agricoles, se prononce sur un élément important de leur économie, les points de vue divergents s’affrontent dans ce milieu si particulier qu’est la communauté chrétienne. […]

Lire la suite sur Christianisme social

Dans la même rubrique...

Défendre les droits des Humains

Défendre les droits des Humains

Lorsqu'en classe de seconde, Anne Nègre devient présidente du club Unesco de son lycée, elle n’imagine pas que ce moment va décider de son engagement et de sa carrière.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes – Paris
Mon smartphone et moi. C’est qui le maître ?

Mon smartphone et moi. C’est qui le maître ?

Erwan a choisi la déconnexion. Il nous dit pourquoi.

Un contenu proposé par Croire et Vivre
Les services funèbres, quézaco ?

Les services funèbres, quézaco ?

Même des protestants sans lien avec la vie de l’Église locale souhaitent « passer au temple » avant d’être inhumés ou incinérés. Qu’en penser ? Et quel sens ont ces cérémonies ?

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest