En France, la gestion des cimetières incombent aux communes ou aux intercommunalités. Ainsi, même les collectivités de moins de 2000 habitants se doivent d’avoir un terrain dédié à l’inhumation des morts. Depuis 2008, les communes plus importantes ont une obligation supplémentaire : proposer un site cinéraire destiné à l’accueil des cendres des défunts incinérés.

Quid de la création, de l’agrandissement et du transfert du cimetière ? Tout est décidé par […]