En écho à l’action initiée par la jeune militante suédoise Greta Thunberg, une grève scolaire nationale aura lieu vendredi 15 mars pour crier à l’urgence climatique. Ateliers, marches, débats… à chaque ville, chaque établissement sa formule. Le point commun sera d’être mobilisé ensemble, au même moment, pour faire entendre la voix d’une jeunesse déterminée. « Les jeunes bénéficient d’un capital symbolique. Ce sont les seuls à pouvoir dire : dans 30 ans vous serez morts, mais pas nous. Ce sont donc les plus légitimes à s’exprimer », estime Romaric Thurel, de l’équipe de coordination nationale Youth for climate France. Pour cet éclaireur unioniste, comme pour de nombreux autres scouts, il était naturel d’étendre son engagement à […]