Article publié initialement le 31 octobre 2018

Les Celtes fêtaient le nouvel an le 1er novembre. Pourquoi fêter le début de l’année à cette période ? À ce moment-là, la terre s’endort, elle commence par se reposer afin d’être prête pour le printemps suivant et l’éclosion nouvelle de la vie. L’année commence par un temps de repos. Peut-être un peu comme dans la pensée juive où le jour commence le soir, à la tombée de la nuit.

Et cette fête du nouvel an commençait par une fête autour de ce qu’il y a de plus sombre : la mort. Une façon de conjurer celle-ci, en invoquant les […]