Edgar Morin a 98 ans. En 1951, à l’âge de 30 ans, il avait publié un ouvrage intitulé L’homme et la Mort. Vingt ans plus tard, il avait modifié sa conclusion dans une nouvelle édition.

Ces jours-ci, il présente un volume de mémoires Les souvenirs viennent à ma rencontre. Dans un entretien au journal Sud-Ouest, il raconte comment, vers 80 ans, il avait envisagé sa mort, et comment maintenant, à plus de 90 ans, il a encore changé de point de vue.

Dans son ouvrage de 1971, il portait une vision plutôt progressiste de l’homme et de la science qui lui permettait d’imaginer une prolongation de la vie et un nouveau cycle de développement pour les humains. Aujourd’hui, il pense que […]