L’imbroglio vient du Sénat et de la droite qui le domine disent les uns, hypocrisie manifeste, clament les autres, «la majorité nous fait porter le chapeau mais elle n’en voulait pas au fond!» Restent les manifestants qui «marchent pour le climat», pour eux pas de doute, ils affirment être « Trahis mais pas surpris ». Beau spectacle en effet. 

Explications de texte 

Pour qu’un référendum soit organisé en vue de changer la Constitution, l’Assemblée nationale et le Sénat doivent voter le texte en termes identiques. L’Assemblée nationale avait repris telle quelle la formulation de la Convention citoyenne pour le climat : « La République garantit la préservation de la biodiversité, de l’environnement et la lutte contre le dérèglement climatique. » Mais en commission, le Sénat a préféré : « La République préserve l’environnement ainsi que la diversité biologique et agit contre le dérèglement climatique, dans les conditions prévues par […]