Marc Faessler

Le rêve

Marc Faessler propose une analyse et une interprétation des scènes oniriques de la Genèse, du rêve de Jacob à ceux du pharaon, en passant par le cauchemar d'Abimélek.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Publié le 14 juin 2017

Du rêve de Jacob aux rêves de Pharaon en passant par le cauchemar d’Abimélek, le livre de la Genèse est tout entier traversé par ce que Freud appelait l’«autre scène» de l’onirique. Le rêve y est même si prégnant que certaines narrations prennent l’allure de rêves diurnes qui en prolongent le sens. Comment interpréter la profondeur symbolique de ce constat?

L’essai présenté ici admet les résultats de l’exégèse moderne qui reconnaît aux traditions du cycle de Jacob une antériorité par rapport à celles de la geste d’Abram et Saraï et au roman de Joseph. Ce bouleversement de la chronologie narrative canonique n’est pas un jeu gratuit. Il permet de mettre en évidence le fil jusque alors inaperçu d’une cohérence symbolique qu’à chaque fois le rêve vient éclairer. Car en son ombilic, chaque rêve biblique contient un point d’énigme où se croisent ce que nous ne pouvons élucider de notre inconscient et l’imperceptible retrait du Transcendant. Découvrir et interpréter ce point nodal en s’aidant du midrash et des avancées de la psychanalyse ouvre l’ensemble des narrations de la Genèse à leur «autre scène».

Freud hésitait à interpréter psychanalytiquement des récits de rêve littéraires en l’absence du rêveur seul capable d’associer sur son rêve. Avec La Gradiva, il a franchi le pas, interprétant ces récits en s’appuyant sur la narration qui les entoure. Les narrations du livre de la Genèse permettent la même audace.

Commander l’ouvrage sur le site des Éditions Labor et Fides

Dans la même rubrique...

L’Eglise naissante : une dynamique à revisiter

Alors que nos communautés sont en perte de vitesse, le bibliste Simon Butticaz (UNIL) étudie le premier siècle de l’Eglise. Un modèle à reprendre?

Un contenu proposé par Réformés

Devrais-je imiter Zachée ?

Zachée nous montre que la repentance chrétienne est un miracle qui implique un détachement de nos richesses pour s’attacher à Dieu.

Un contenu proposé par Point-Théo

Le sacrifice d’Abel et l’offrande de Caïn

Le Seigneur porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ; mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn ni sur son offrande (Gn 4.3-5). Comment comprendre cette différence de traitement entre les deux frères ?

Un contenu proposé par Le blog d’Antoine Nouis

Vaccin, pass sanitaire et unité de l’Église

Les différentes positions produisent des dissensions et tensions fortes au sein de notre société, de nos familles, et même de nos Églises. Ne pourrait-on pas faire autrement ?

Un contenu proposé par Point-Théo

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Labor et Fides

Labor et Fides est aujourd’hui le principal éditeur protestant de langue française. Créé en 1924, Labor et Fides propose un catalogue inscrit dans des thématiques théologiques, protestantes, religieuses, éthiques, historiques, sociales et culturelles. Maison établie à Genève, elle a acquis son envergure dans les années 1950 à 1970 grâce à la publication en langue française des œuvres de grands théologiens et penseurs tels Karl Barth, Dietrich Bonhoeffer, Martin Luther ou encore Paul Tillich.

Derniers contenus du partenaire

Les dossiers thématiques de Regards protestants