L’Eglise : un hôpital de campagne

L’Eglise : un hôpital de campagne

Après plusieurs décennies de profondes mutations sociales et religieuses, l’Eglise s’interroge sur son avenir et les chrétiens se questionnent sur leur identité : sont-ils encore sel de la terre et lumière du monde ?

Un contenu proposé par Ensemble - Strasbourg

Publié le 20 janvier 2017

Auteur : Pierre Baas

Elu il y a trois ans, le pape François reprend à son compte cette question en affirmant que l’Eglise doit être tournée vers le monde et non vers une autocélébration ou une autoproduction de ses structures. Il paraît clair que cela ne concerne pas que les catholiques. Les orientations de l’UEPAL sont du même ordre. L’Eglise doit avoir le courage de sortir d’elle même, de ses frontières et de ses habitudes, pour aller porter l’Evangile là où il n’est ni entendu, ni reçu. Elle doit aller vers les périphéries géographiques et existentielles. C’est le nouveau paradigme auquel, aujourd’hui, chaque chrétien est confronté. C’est à cette conversion qu’il est appelé.

Jésus de Nazareth a vécu cette mutation profonde. Il a dû se convertir aux païens et passer d’une conception élitiste à l’universalisme qui caractérise l’Evangile. « Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël » 1 dit-il au début de son ministère. Proche de sa passion, il ouvre la perspective : « Prenez et buvez-en tous, ceci est mon sang de l’Alliance, versé pour la multitude, en rémission des péchés » 2. C’est ce qu’on peut appeler le paradigme des périphéries.

Aujourd’hui, les périphéries sont tout d’abord géographiques. Le christianisme n’est plus exclusivement européen ou méditerranéen. Il s’étend en Extrême-Orient, dans le Pacifique et dans les nombreuses contrées païennes, dans les pays sous l’influence du bouddhisme, de l’hindouisme ou du shintoïsme. Il est appelé à s’approfondir et à s’inculturer en Afrique et en Amérique latine. Les centres de décision ne sont plus seulement en Italie, en France ou en Allemagne. Voilà qui oblige à des adaptations parfois douloureuses.

Mais les périphéries sont aussi existentielles. Ce sont peut-être même les plus nombreuses car c’est « là où réside le mystère du péché, la douleur, l’injustice, et là où sont toutes les misères du monde ». L’Eglise du Christ est un hôpital de campagne 3 dont le principe repose sur la miséricorde : elle accueille tous les blessés de l’existence et tente de les remettre debout. Il n’y a pas de douane pour y accéder. Ses clients privilégiés sont les pauvres, les pauvres de toute nature, ceux qui n’espèrent plus rien.

Un Cardinal visite un hôpital où sont soignés les malades du sida 4. Il s’arrête longuement, en silence, au lit où repose Poo, un malade qui mourra dans les jours suivants. Il témoigne : « Je crois que Poo perçoit vaguement ma présence ; il sent que sa condition, dénuée de toute grandeur, de tout avenir, de toute valeur, a de l’importance à mes yeux, est digne de mon attention, de ma présence. Il sent qu’il n’est pas rien puisque quelqu’un passe un temps apparemment inutile à son côté. Je lui signifie que sa vie n’est pas absurde puisque je passe du temps avec lui, de la même manière que Dieu a signifié au monde que sa condition n’était pas absurde puisque son Fils s’y est incarné. » 5

Etre le sel de la terre, c’est cela. C’est s’accepter comme les mains de Dieu dans le monde. C’est le postulat des périphéries. Avant d’adhérer à des doctrines, même justes, il importe de faire de sa vie l’incarnation de la tendresse de Dieu pour les personnes que l’on côtoie. Ce paradigme-là prime désormais sur tous les autres dans cet hôpital de campagne dont nous sommes les soignants.

Dans la même rubrique...

« Qu’elle se voile » (1 Co 11) – un texte révolutionnaire!

« Qu’elle se voile », un texte révolutionnaire !

Le pasteur Christophe Blomme nous éclaire sur cette question : une femme chrétienne peut-elle publiquement servir Dieu et les hommes dans le ministère de la prière et de la parole ?

Un contenu proposé par Servir ensemble

Révision de la Bible en français courant, qu’est-ce qui change ?

Voici un aperçu des quelques modifications qui ont été apportées dans la version révisée, appelée la "Nouvelle Français courant". Disponible depuis le 3 octobre !

Un contenu proposé par Alliance biblique française (ABF)
L'eunuque éthiopiens adopte la foi en Jésus

L’eunuque éthiopien adopte la foi en Jésus

Le journal Ensemble vous propose chaque mois un article sur un passage biblique. Une invitation à lire la Bible, à la questionner, à la méditer.

Un contenu proposé par Ensemble – Sud-Ouest

Jésus s’invite chez Zachée

En s'invitant chez un publicain, Jésus annonce une grâce qui fait exploser les limites dans lesquelles on voulait l'enfermer.

Un contenu proposé par Campus protestant

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Ensemble – Strasbourg

Journal des Églises protestantes de la région de Strasbourg, Ensemble était un bimestriel de 32 pages réalisé par 12 bénévoles. Il tirait à 8000 exemplaire depuis 1968.

Suite à l’interruption de parution du magazine au printemps 2017, nous n’alimentons plus en nouveaux contenus la page de ce partenaire.

Derniers contenus du partenaire

7e convention du Forum protestant