Réflexion

Les animaux devraient-ils avoir des droits ?

Il est intéressant de constater que l’Ancien Testament contient un certain nombre de dispositions juridiques concernant les animaux.

Un contenu proposé par Point-Théo

Publié le 20 décembre 2021

Lire directement l’article sur Point-Théo

C’est une question qui se pose sérieusement aujourd’hui : donner des droits aux animaux. La dynamique du courant écologiste tend à valoriser le respect de toute forme de vie sensible, des plantes aux êtres humains en passant par les animaux. Que peut-on en penser ?

Les animaux de la Bible

Il est intéressant de constater que l’Ancien Testament contient un certain nombre de dispositions juridiques concernant les animaux, notamment visant à réduire la souffrance animale. La Bible, déjà, reconnaît la souffrance animale (voir Nb 22.27-34, l’ânesse de Balaam battue par son maître). Surtout l’Ancien Testament comporte toute une série de mesures de protection de l’animal : venir en aide à un âne qui tombe sous le poids de sa charge (même celui de son ennemi ; Ex 23.5) ; laisser les animaux se reposer le jour du sabbat (Ex 20.8-10 ; 23.12 ; Dt 5.12-14), et cela même en période d’intense activité agricole (Ex 34.21) ; laisser sept jours le petit auprès de sa mère et ne pas l’offrir en sacrifice le même jour qu’elle (Lv 22.27-28) ; ne pas prendre une mère oiseau qui couve ses petits (Dt 22.6-7) ; ne pas frapper un animal à mort (Lv 24.18, 21) ; ne pas museler le bœuf qui foule le grain (Dt 25.4). Ainsi, à partir de ce donné biblique, la tradition juive a élaboré tout un corpus de législation dont le nom même (Tsaar ba’alei hayyîm, litt. « la douleur des êtres vivants ») témoigne de la prise en compte de cette réalité de la souffrance animale et en fait un domaine d’exercice de la compassion (Talmud de  […]

Lire la suite sur Point-Théo

Vous pourriez aimer aussi

Au-delà de la dichotomie calvinisme/arminianisme

L’Écriture ne se présente pas à nous comme un traité dogmatique qui nous fournirait des réponses toutes faites et structurées aux grandes questions touchant au salut.

Un contenu proposé par Point-Théo

Le religieux is back

Le philosophe Gary Gabor parle de la persistance du croyant religieux « sophistiqué ». Ce profil continue à être attiré par la religion ou la spiritualité parce qu’il y a un risque existentiel.

Un contenu proposé par Point-Théo

Adam et Eve étaient-ils végétaliens ?

À première lecture, il semble que non. Mais qu’en est-il après une lecture plus approfondie ?

Un contenu proposé par Point-Théo

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Point-Théo

Un blog qui a pour objectif d’encourager et nourrir la réflexion biblique et théologique. Alimenté par plus de 40 auteurs, Point-Théo propose des contenus à destination des responsables et des chrétiens engagés souhaitant aller plus loin.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast