Lettres sur l'égalité des sexes

Lettres sur l’égalité des sexes

Sarah et Angelina Grimké ont été parmi les premières à utiliser des arguments théologiques pour défendre le droit et l’égalité des femmes.

Un contenu proposé par Labor et Fides

Publié le 24 octobre 2016

Sarah et Angelina Grimké, actives militantes de la lutte contre l’esclavage au XIXe siècle, jouèrent un rôle majeur au sein du féminisme naissant aux Etats-Unis. Les arguments bibliques et théologiques qui leur permettent de défendre les droits du Noir face au Blanc servent ainsi à promouvoir la femme. Dans ces Lettres sur l’égalité des sexes, elles condamnent avec une cinglante ironie les traditions masculines et se livrent en particulier à une analyse libre et nouvelle d’un certain nombre de passages bibliques sur les relations entre l’homme et la femme. Précédé d’une passionnante introduction historique du professeur Michel Grandjean, ce texte méconnu garde toute son actualité au moment où les Etats-Unis s’apprêtent peut-être à élire la première femme présidente.

Traduction, notes et présentation : Michel Grandjean

Sarah Grimké (1792–1873) et Angelina Grimké (1805–1879) ont été des militantes de la lutte contre l’esclavage et parmi les premières femmes à utiliser des arguments théologiques pour défendre le droit et l’égalité des femmes.
Michel Grandjean est professeur d’histoire du christianisme à la Faculté de théologie de l’Université de Genève.

Commander l’ouvrage sur le site des Éditions Labor et Fides

Dans la même rubrique...

La multiplicité des langues : bénédiction ou malédiction ?

La nouvelle naissance par la foi fait de tous les disciples du Christ des frères et des sœurs d’une même famille. Pour autant la diversité des langues reste un défi quotidien dans les assemblées mennonites.

Un contenu proposé par Christ Seul

Alphabet de spiritualité anabaptiste

Plus qu'une anthologie, "L'Alphabet de spiritualité anabaptiste" de François Caudwell se présente sous la forme d'une série d'articles qui forment un ensemble éloquent, sorte de vade-mecum de spiritualité anabaptiste.

Un contenu proposé par Christianisme Aujourd’hui

L’Évangile de Jean #16 – chapitre 13 : un commandement nouveau

8 minutes pour la Bible, par Florence Blondon, pasteure à l'Eglise protestante unie de l'Etoile, à Paris.

Un contenu proposé par Église de l’Etoile

Pourquoi dit-on que Jésus est resté au tombeau trois jours et trois nuits ?

La tradition raconte que Jésus est resté trois jours et trois nuits au tombeau, bien qu’il y ait été mis le vendredi et soit ressuscité dimanche. Pourquoi ?

Un contenu proposé par Réforme

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Labor et Fides

Labor et Fides est aujourd’hui le principal éditeur protestant de langue française. Créé en 1924, Labor et Fides propose un catalogue inscrit dans des thématiques théologiques, protestantes, religieuses, éthiques, historiques, sociales et culturelles. Maison établie à Genève, elle a acquis son envergure dans les années 1950 à 1970 grâce à la publication en langue française des œuvres de grands théologiens et penseurs tels Karl Barth, Dietrich Bonhoeffer, Martin Luther ou encore Paul Tillich.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast