Même jésus prenait des vacances (ou presque)

Même Jésus prenait des vacances (ou presque)

« Le simple fait de mentionner ce temps de repos montre que Jésus lui-même le désire, pour lui, pour ses disciples ! »

Un contenu proposé par Présence

Publié le 25 juin 2018

Par Christophe Verrey, pasteur au Foyer de Grenelle

Jésus n’a pas attendu les congés payés pour prendre des vacances avec ses disciples ! Lisez donc le verset 10 du chapitre 9 de l’évangile de Luc, vous y verrez que Jésus, pour se retirer, les emmène au bord du lac, près de Bethsaïda… Il aime le bord du lac, Jésus, au moins autant que les vaudois ou les genevois ! D’ailleurs, il y habite ! À Capernaüm, précisément : le même village que Zébédée et ses fils, que Pierre et son frère André. Il n’est pas allé les chercher bien loin, ses disciples, c’étaient ses voisins ! Peut-être même ses copains d’enfance : qui n’aime pas partir en vacances avec des copains (réponse : les femmes des copains) ? Bethsaïda, c’est la porte à côté : en fait, on ne sait pas très bien où c’est, et comme ça traduit l’expression « cabane du pêcheur », on peut aussi imaginer que c’en était une… J’imagine le barbecue sur la plage, à côté de la cabane, avec du poisson grillé (voir aussi Jean chap. 21)… Sans doute à quelques distance du village : tant il est vrai qu’être en vacances, c’est d’abord prendre de la distance ! D’avec sa vie, d’avec ses soucis, d’avec les problèmes professionnels…

Oh ! Ce ne sont pas des vraies vacances, avec plusieurs semaines d’affilée, c’est plutôt un week-end ! Un peu comme les week-end balnéaires organisés pour nos accueillis ou pour les familles du Foyer, pour les aérer un peu, les sortir de leur quotidien… Jésus veut leur permettre tout bêtement de se reposer après une mission particulièrement éprouvante. L’important, dans les vacances, c’est bien de se ressourcer, de recharger les batteries, de reprendre des forces, avant de repartir plonger dans la mêlée et reprendre le cours laborieux de nos activités. Même chose pour les disciples fatigués. S’il voulait profiter de son weekend, d’ailleurs, c’est cuit ! Puisque les foules suivent Jésus, et aussitôt il les accueille, leur parle et les guérit ! « Sans trêve, sans repos, sans sommeil » comme disait Victor Hugo. Sans plus penser à ses disciples. Jésus pense bien à son repos, mais pas dans ce monde, pas aujourd’hui, parce que cette foule est là, immense, implorante, affamée…
Il lui faut prendre son mal en patience ! D’ailleurs, il se décharge un peu sur ses disciples : « donnez-leur vous-même à manger »… Pourtant, le simple fait de mentionner ce temps de repos montre que Jésus lui-même le désire, pour lui, pour ses disciples ! Est-ce pour un temps de farniente ou un temps de réflexion, en cénacle avec ses disciples ? Difficile à dire ! Mais ce n’est pas exclu.

C’est peut-être aussi pour un temps de prière ou de méditation : dans l’évangile de Jean (6 v 15), Jésus se retire seul sur la montagne… sans que l’on sache ce qu’il y fait. Cependant que ses disciples retournent seul vers Capernaüm en prenant la barque : du coup Jésus sera obligé de les rejoindre à pied sur le lac… (certains savants se demandent si il n’a pas inventé là le ski nautique, si prisé des vacanciers au bord de la mer…) ça le change un peu du pouvoir et de la royauté que le peuple voulait lui mettre sur le dos !

Pour nous, les vacances, c’est tout ça à la fois : laisser pour un temps les obligations, les exigences de notre travail pour se ressourcer un moment. Jésus ne cherche pas forcément à se séparerdles apôtres : même à l’écart ils peuvent encore apprendre ! D’ailleurs, n’hésitons pas à prendre avec nous notre Bible, qui a encore certainement quelque chose à nous apprendre pendant les vacances.
Ou un bon bouquin, histoire de ne pas bronzer idiot… !

Sur le même thème

Soleil et Santé, une déjà longue vie !

Soleil et Santé, une déjà longue vie !

Au commencement, il y avait le repos. Et peu de temps après, la Mission populaire créait une association pour que tout le monde en profite !

Un contenu proposé par Présence
Accueillir des enfants en famille

Accueillir des enfants en famille

Les deux derniers étés, des enfants de la Miss’ pop de Trappes ont été accueillis dans le Gard. Des vacances riches pour tout le monde.

Un contenu proposé par Présence
50 ans de vacances personnalisées d’enfants

50 ans de vacances personnalisées d’enfants

Depuis 1965, des enfants des Fraternités sont accueillis dans des familles suisses. Une chance pour les uns et les autres.

Un contenu proposé par Présence

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Présence

Présence est le journal de la Mission populaire évangélique de France. Il paraît 4 fois par an et propose notamment des nouvelles de 13 « Frats » (lieux d’accueil) du mouvement. Après une refonte graphique en 2017, la revue trimestrielle dévoile une nouvelle formule en avril 2018.

Derniers contenus du partenaire

Bel été avec les médias protestants !