Pourquoi Jésus devait mourir et ressusciter

Pourquoi Jésus devait mourir et ressusciter

Jésus a dit : « Personne ne prend ma vie, mais je la donne moi-même. J’ai le pouvoir de la donner et j’ai le pouvoir de la recevoir à nouveau ».

Un contenu proposé par Croire et vivre

Publié le 7 avril 2019

Auteur : José Loncke

Lire directement l’article sur Croire et vivre

«… C’est l’ordre que mon Père m’a donné. » Il a même ajouté qu’il était venu dans ce monde pour offrir sa vie. Manifestement, Jésus n’a pas subi sa mort. Alors, pourquoi ? Parce que Dieu aime le pécheur mais ne peut supporter son péché. Toutes les choses mauvaises que vous et moi faisons sont un obstacle infranchissable entre lui et nous.

La mort de Jésus exprime

La justice de Dieu. Le Christ a vécu une vie entièrement juste, une vie d’amour et de service dans une entière confiance en Dieu, son Père. C’était la vie que nous aurions dû […]

Lire la suite sur Croire et vivre

Sur le même thème

Mort ou pas mort ?

Mort ou pas mort ?

Découvrez l'édito du numéro de mars de Croire et Vivre sur le thème : « Jésus, ressuscité, vrai ou faux ? »

Un contenu proposé par Croire et vivre
Les miracles des évangiles

Les miracles des évangiles

Une présentation complète des miracles dans les quatre évangiles.

Un contenu proposé par Éditions Olivétan
Jésus, au cœur de la foi chrétienne

Jésus en quatre questions clés

Intéressons-nous à ce personnage central de l’Histoire de l’humanité et ce qu’il représente pour celles et ceux qui disent croire et espérer en lui.

Un contenu proposé par Le Nouveau Messager

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Croire et vivre

Croire et vivre est un magazine mensuel qui veut d’abord donner à ses lecteurs « l’envie de croire » ou celle de partager leur foi. La plupart des rédacteurs appartiennent à des Églises membres de la Fédération protestante de France ou du Conseil national des Évangéliques de France.
En savoir plus en cliquant sur ce lien : Le magazine Croire et vivre en chiffres et en réalités

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants