Rêver sa vie ou vivre ses rêves ?

Rêver sa vie ou vivre ses rêves ?

Dans le Premier Testament, le grand homme des rêves a été le patriarche Joseph. Les trois rêves qui jalonnent son histoire sont différents, ce qui nous interdit une interprétation unique.

Un contenu proposé par Réforme

Publié le 26 août 2013

Auteur : Antoine Nouis

Face aux songes, les Pères de l’Église ont conservé une sage prudence.

Nous savons aujourd’hui que le rêve est indispensable à une vie saine. On rêve toutes les nuits, qu’on s’en souvienne ou non. Pendant que nous dormons, notre cerveau n’est pas au repos, il continue à avoir une activité onirique. Le rêve est le signe que, dans notre intériorité, il existe un large domaine qui échappe à notre connaissance.

Dans le Premier Testament, la vie d’un homme a été marquée par un certain nombre de rêves, c’est Joseph, le fils de Jacob. Nous écouterons les rêves qui jalonnent son histoire. […]

Poursuivez votre lecture gratuitement sur le site de Réforme

Dans la même rubrique...

Dieu s'est fait pauvre

Dieu s’est fait pauvre

En Christ, Dieu se fait pauvre pour vaincre notre misère et nous apprendre à être artisan de paix et de justice.

Un contenu proposé par
La Grâce de Dieu

La grâce de Dieu

On l’a déjà écrit plusieurs fois avant moi, et vous l’avez surtout entendu : nous ne sommes pas sauvés par ce que nous faisons dans la vie, mais par la grâce de Dieu.

Un contenu proposé par

Regard théologique sur les violences faites aux femmes

La théologienne baptiste Valérie Duval-Poujol répond sur le lien entre la Bible et les abus infligés aux femmes.

Un contenu proposé par

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Réforme

Réforme est un hebdomadaire protestant d’actualité, né en 1945 de la Résistance. Consciente de cet héritage, l’équipe du journal souhaite se dégager de l’instantanéité de l’information pour décrypter, analyser, prendre de la distance face à un monde de plus en plus complexe.

logo

Derniers contenus du partenaire

Inscrivez-vous à la newsletter de Regards protestants