Réflexion

Sarah ou l’apprentissage de l’altérité

"Saraï était stérile, elle n’avait pas d’enfant" (Gn 11.30). Le lecteur s’étonne de cette répétition et comprend que le narrateur utilise cette redondance.

Un contenu proposé par Point-Théo

Publié le 25 octobre 2020

Lire directement l’article sur Point-Théo

Le lecteur s’étonne de cette répétition et comprend que le narrateur utilise cette redondance pour nous introduire à l’enjeu majeur de l’histoire de vie de Saraï : « Saraï est stérile, il n’y a pas pour elle d’enfant[1] ». Abram rompt avec la coutume en prenant femme en dehors du clan familial, Saraï. Et Saraï est justement celle qui vient douloureusement interrompre une succession de vingt-sept répétitions de la tournure verbale « il engendra », ayant toutes pour sujet les ascendants d’Abram. Avec elle, l’histoire prend une tournure différente, elle se suspend… Y aura-t-il par elle un « Et Abram engendra… » ?

Dix années où rien ne change, Saraï prend les choses en main (Gn 16)

La stérilité se fait pesante et Saraï va mettre en œuvre un stratagème pour espérer pallier cette impuissance. Ce stratagème présente une étrange ressemblance avec celui mis en place par Abram auparavant. En Gn 12, Abram utilisait sa femme comme bouclier humain pour assurer sa propre protection. Nous avons ici une inversion des rôles. C’est désormais Saraï qui va se jouer de son mari Abram pour assurer la satisfaction de son propre désir d’enfant en espérant gagner la maternité par le moyen d’une mère porteuse.

Nous avons ici une inversion des rôles.

Genèse 16.2-5 (TOB) :

ʺ Et Saraï dit à Abram : « Voici que le Seigneur m’a empêchée d’enfanter. Va donc vers ma servante, peut-être que par elle j’aurai un […]

Lire la suite sur Point-Théo

Vous pourriez aimer aussi

Discerner en Église sur un sujet délicat

Comment procéder pour que ce discernement communautaire ne se transforme pas en match de boxe avec, à la clef, une division de l’Église ?

Un contenu proposé par Point-Théo

Un regard chrétien sur le cinéma

Depuis que le cinéma existe, les chrétiens ont proposé des réponses théologiques ou une lecture théologique du cinéma.

Un contenu proposé par Point-Théo

Apprendre à vivre dans un monde qui soupire

Reconnecter avec ce qu’il y a de plus sombre dans condition humaine ne doit pas nourrir notre cynisme.

Un contenu proposé par Point-Théo

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Point-Théo

Un blog qui a pour objectif d’encourager et nourrir la réflexion biblique et théologique. Alimenté par plus de 40 auteurs, Point-Théo propose des contenus à destination des responsables et des chrétiens engagés souhaitant aller plus loin.

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast