La réponse de Pierre Lassus, directeur général honoraire de l’Union française pour le sauvetage de l’enfance

Pour que l’enfant grandisse, qu’il se construise, qu’il structure sa psyché, les parents ont trois devoirs : le protéger, pourvoir à ses besoins, permettre qu’il devienne qui il est. Protéger un enfant est un devoir primaire. Au-delà de l’évidence d’une protection physique, tout aussi essentiel est d’assurer à l’enfant une protection psychologique afin qu’il ne se trouve pas confronté à des images, des situations, des émotions qu’il est dans l’incapacité de « traiter » psychologiquement et intellectuellement, saturant ainsi ses capacités de défense psychique et d’intégration.

Confronté à cet « impensable », à cet inassimilable, l’enfant développera des procès de déni, d’évitement ou de clivage, qui entraîneront des […]