parcours et foi

Pour un monde meilleur

À 37 ans, Florent est journaliste, photographe et formateur en journalisme spécialisé dans le combat contre les fake news. Sur tous les fronts, il œuvre pour changer le monde.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 27 juin 2021

Auteur : Esther Mélanie Boulineau

Devenu protestant il y a quelques années, Florent lutte à sa manière pour faire bouger les choses. « Je crois, dit-il, que notre société a besoin de s’éloigner du mirage de l’argent et de l’égotisme des réseaux sociaux. Les divers confinements m’ont remis l’essentiel devant les yeux : depuis la révolution industrielle, l’humain a trop puisé sur les ressources de la planète qui le loge et a oublié qu’il n’est pas grand-chose devant Dieu ».

Changement profond

Depuis la crise sanitaire, Florent photographie des situations sociales plus positives et écrit sur des sujets plus spirituels. Lors du premier confinement, il a créé une série en quatre volets sur « les bonnes volontés ». Il y a mis en exergue des bénévoles mobilisés généreusement pour fabriquer des visières et des surblouses pour des hôpitaux en pénurie, et pour distribuer des repas à des personnes dans la misère, notamment à l’église Saint-Bernard à Paris.

La série est visible sur son site : florentpommier.com. Depuis peu, il a entamé une collaboration avec le groupe Bayard presse. Auparavant, il a collaboré longtemps avec 60 millions de consommateurs. « Ce travail, se souvient-il, m’a permis de relativiser l’importance des biens de consommation et de l’argent. J’ai retenu deux choses capitales : ne pas prendre pour argent comptant ce que les marques racontent et font miroiter ; prendre du recul sur le matérialisme ambiant ». Aujourd’hui, animé par sa foi, Florent aimerait que son travail soit davantage porté sur l’humain et les initiatives qui le valorisent. Pourtant, rien n’était écrit d’avance à sa naissance.

Né dans une famille de culture catholique, dans laquelle seule sa grand-mère maternelle était croyante et pratiquante. Pendant ses études à Sciences Po et à l’école de journalisme, Florent sent le besoin d’une vie métaphysique. Mais c’est lors d’un voyage en Israël avec sa grand-mère que tout bascule.

Grâce à une autre

Devant la Mer morte où ils méditaient tous les deux, Florent a une révélation. Dans l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem, sa grand-mère lui fait réciter le Notre Père. Ému, il pleure. Ce jour-là, il sent que rien ne sera plus comme avant. Florent considère que sa grand-mère l’a initié. C’est là que débute réellement son parcours de chrétien-croyant. Avec un grand sourire, il déclare : « Ma mamie m’a aidé en me disant : “L’important est que tu sois heureux et tu t’épanouisses. Dieu est amour, Jésus reste Jésus et toi mon petit-fils” ». Cette grand-mère a été comme « un ange bienveillant » sur son parcours. Pour trouver un compromis avec lui-même, Florent rejoint l’association David et Jonathan. Dans sa quête, il fréquente d’abord l’Église protestante Hillsong, avant de pousser la porte de l’Église protestante unie de Montparnasse-Plaisance. C’est là qu’il a trouvé sa place. Il s’y sent bien.

Aujourd’hui, il fait partie de l’équipe d’encadrement de l’éveil biblique des 4-6 ans. Florent a aussi un engagement social. Il participe au comité de pilotage d’un programme de logement de réfugiés, porté par l’association Solidarités nouvelles pour le logement (SNL) et plusieurs paroisses catholiques et protestantes du 14e  arrondissement de Paris. « J’essaie de porter en bandoulière, dans mes articles, les valeurs de partage, d’entraide et d’amour, mais aussi de sobriété », conclut-il. Dans son travail de journaliste, c’est la recherche de vérité qui le motive. « On ne peut pas se permettre de laisser prospérer des rumeurs et des complots », poursuit-il, « sinon, la démocratie en paiera le prix ».

Dans la même rubrique...

Le magazine SpirituElles lance une plateforme de lecture en ligne

Le magazine chrétien pour les femmes SpirituElles lance le 20 mai une plateforme permettant de lire le magazine en ligne, sur tous les supports.

Un contenu proposé par Évangeliques.info

Ai-je vraiment besoin de “plus” ?

Etudiante, je rêvais à ce que je pourrais m'acheter en travaillant. Plus tard, j'ai eu hâte d'évoluer dans ma carrière pour accéder à un train de vie plus confortable. Aujourd'hui, je comprends que le bonheur c'est avant tout apprécier ce que l'on a déjà...

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

8 étapes pour optimiser sa garde-robe

Votre dressing déborde et vous n’avez plus rien à vous mettre ? Il est temps de faire le vide dans vos placards et le tri dans vos choix vestimentaires. Entre minimalisme et efficacité, comment simplifier votre manière de vous habiller ?

Un contenu proposé par Inspirations

Non à l’insatisfaction !

Quand je prends l’avion par temps pluvieux, je suis surprise, en prenant de l’altitude, de découvrir un ciel lumineux au-dessus des nuages. De la même manière, l’insatisfaction qui amasse de gros nuages au-dessus de nos têtes nous empêche de voir la clarté du soleil et nous prive de joie.

Un contenu proposé par SpirituElles

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

bannière podcast