Tout est permis mais tout ne construit pas !

Tout est permis mais tout ne construit pas !

Depuis quelques années, on assiste à un retour du team building ou renforcement de l’esprit d’équipe dans le management des entreprises. Mais cet outil managérial s’est assagi et est nettement plus constructif.

Un contenu proposé par Paroles Protestantes - Paris

Publié le 19 juin 2017

Auteur : Christophe Jacon

Dans les années 1970-1980, certaines entreprises françaises recouraient au team building pour renforcer l’esprit et la cohésion de leur(s) équipe(s) ou service(s). Cet outil managérial connut son apogée dans les années 1990 (week-ends commando, sorties raft, canyoning, saut à l’élastique, jusqu’à la tragique fausse prise d’otages narrée par Society) pour les cadres et les commerciaux, avant d’être peu à peu abandonné car jugé trop régressif, trop brutal (beaucoup d’incidents voire d’accidents) et souvent inadapté au domaine de l’entreprise. Alors pourquoi ce retour en grâce aujourd’hui ?

Recréer

D’abord, parce qu’il s’agit de recréer ce qu’a détruit un certain type de management. Le team building est une méthode pour renouer, retisser du lien social. Un lien qui existait naturellement dans une entreprise (l’esprit de l’entreprise, la solidarité entre ses membres). Ce lien se nouait lors des pauses (interdites ou limitées), des temps de déjeuner. Les salariés se côtoyaient au resto, au café, au PMU. Les liens de confiance n’avaient pas été ruinés par les méthodes managériales comptables.

Choisir

Le but de ces sorties, stages et week-ends est resté le même. Il s’agit toujours de vivre une expérience forte qui renforcera les liens entre les personnes et créera une solidarité dont tout le monde tirera profit. Mais les activités ont aujourd’hui changé. L’accent s’est déplacé : de la concurrence impitoyable on est passé à la coopération solidaire. Fini les expériences de type Koh Lanta, aujourd’hui les entreprises organisent des stages de chant, de musique, de cuisine, des escape game (l’équipe est enfermée dans une pièce et doit résoudre ensemble les énigmes pour en sortir dans un temps compté). Là, les participants peuvent, eux-mêmes et entre eux, se découvrir autrement.

Observer

Il n’y a pas que l’accent qui se soit déplacé. Le regard aussi. Les team buildings servent à l’équipe, mais le rôle que joue le manager est minutieusement scruté. Est-ce qu’il protège les membres de son équipe, les unit, les fait participer ? Est-ce qu’il met tout le monde dans la boucle, recherche le consensus, est-ce qu’il est directif, coopératif ? Est-il trop autoritaire ? Trop directif ? Est-il au milieu des équipes plutôt qu’au-dessus ? L’expérience de team building, lors du débriefing, doit permettre de donner des réponses à ces questions.

Presse régionale protestante

Retrouvez d’autres articles de Paroles Protestantes Paris sur le site de la Presse régionale protestante.

Dans la même rubrique...

Pédagogies nouvelles : comprendre et s’entraider

Depuis le temps qu’on nous annonce de nouvelles manières d’enseigner à nos enfants… on commence à douter. Si on faisait le point sur quelques expériences pédagogiques ?

Un contenu proposé par Inspirations

Soucis au travail ! Dois-je lui en parler ?

Est-il judicieux de relater à son conjoint ses difficultés relationnelles avec un collègue, un chef voir un subordonné ? Avec qui en parler ?

Un contenu proposé par Family

Allô, mais allô quoi ! Dis, tu m’écoutes ?

Votre ado ne vous écoute plus et vous ne savez plus comment vous y prendre ? On pourrait donner des tonnes de conseils pour améliorer la communication entre les parents et leurs ados…

Un contenu proposé par Fabuleuses au foyer

UN CONTENU PROPOSÉ PAR

Paroles Protestantes – Paris

Paroles protestantes – Paris est le journal des réformés et luthériens en Région parisienne. Il apporte tous les mois à ses lecteurs informations et réflexions. Un dossier, préparé avec la presse régionale protestante, aborde chaque mois un thème de société.

logo

Derniers contenus du partenaire

Les partenaires de Regardsprotestants